Juin
29
2010

Kylie Minogue, reine de Orgullo 2010 à Madrid
29 Juin 2010
par Marc Dedonder

Kylie Minogue, reine de Orgullo 2010 à Madrid

En refusant la présence d’un char sponsorisé par la mairie de Tel Aviv dans leur parade 2010, les organisateurs de la gay pride madrilène (Madrid Orgullo, abrégé en MADO) ont créé un certain malaise au sein de la communauté gay. Le prix à payer sans doute pour rappeler que si elle est devenue le plus gros événement festif de la ville, la gay pride de Madrid est aussi, et avant tout, un défilé politique et revendicatif.

Mot d’ordre cette année : « Pour l’Egalité des Trans ». Car si les Espagnols bénéficient depuis 2005 du droit au mariage (près de 20 000 mariages gays et lesbiens célébrés en 5 ans) ou à l’adoption, il reste d’importants combats à mener pour l’égalité des droits.

Avec près de 2 millions de personnes attendues ce week-end, Madrid remportera cette année encore sans aucun doute la palme de la première gay pride européenne, un titre qu’elle détient depuis l’Europride de 2007.

Cinq jours de manifestations, colloques, expositions et concerts dans tout le centre ville de Madrid, remise des Triangles Roses à des personnalités pour leur engagement pour les droits LBGT, élection de Mister Gay Espagne ou la traditionnelle course en talons aiguilles, voilà une petite partie du programme d’un week-end ultra festif.
Inutile de préciser que les rues de Chueca, le quartier gay de Madrid, seront noires de monde, jour et nuit, une foule très mixte, des butchs torses nus aux familles en vadrouille. Beaucoup de monde aussi à la piscine municipale El Lago, lieu de rendez-vous privilégié des plus beaux mâles madrilènes. Attention, venir tôt, les places sont chères ! Autre hotspot du week-end, l’hôtel Oscar et sa somptueuse piscine avec vue sur Madrid, sur la Plaza Vázquez de Mella.

Mais le vrai point d’orgue de ces célébrations aura lieu samedi en fin d’après-midi, avec le départ de l’impressionnante parade. Impressionnante non pas tant par le nombre de chars (35 autorisés par les autorités, contre 80 pour la Marche des Fiertés parisienne), mais par la foule compacte, l’ambiance survoltée, les habitants massés sur les balcons, qui jettent des seaux d’eau pour rafraîchir les marcheurs.

Le parcours : à peine plus de 2 kilomètres, entre Puerta de Alcalá et Plaza de España, que les derniers véhicules, ralentis par la foule, mettront près de 7 heures à atteindre !

A 1h du matin, Kylie Minogue clôturera en feu d’artifice la marche 2010 en interprétant quelques titres de son nouvel album Aphrodite, dont All The Lovers, sur le podium de la Plaza de España.

Cette gay pride est également devenue une étape majeure du circuit européen de clubbing, avec notamment le festival Infinita (samedi soir + after le dimanche matin). Autre soirée très attendue cette année, la Supermartxé du vendredi, retour en forme d’apothéose dans son fief madrilène, après une année de tournée mondiale. Pour clore ce week-end, dimanche, les clubbeurs se partageront entre la WE Party, à La Riviera, berceau de la Supermartxé, et la soirée événement pour laquelle les deux mastodontes du clubbing espagnol, Supermartxé et Matinée, se sont associés, au Teatro Fabrik.

Madrid Orgullo 2010, « pour l’Egalité des Trans », coup d'envoi ce mercredi 30 juin.

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité