Mars
13
2013

Bangkok Night and Day
13 Mars 2013
par Laurence Ogiela / TETU

Bangkok Night and Day

Bangkok. Deux syllabes pour évoquer "la Cité des anges, écrin des gemmes divines, terre imprenable, grand royaume proéminent, délicieuse capitale du royaume aux neuf pierres nobles, siège suprême et palais magnifiques, refuge des dieux et séjour des esprits réincarnés" : en thaï, son nom complet possède 43 syllabes !

Non seulement, Bangkok est la capitale au nom le plus long du monde, mais son étendue même est immense. Cette mégalopole de plus de 12 millions d'habitants est en effet tentaculaire. Impossible de la découvrir entièrement au cours d'un seul voyage. Ni même après plusieurs séjours, d'ailleurs. Alors, on prend des raccourcis, comme pour dire son nom. On la découvre par quartier, par tranche, par pôles d'attraction, par domaines de prédilection.

Royale architecture
Si vous aimez l'histoire, les temples, les Bouddhas, les pagodes, vous trouverez votre bonheur en plein centre-ville, dans le quartier de Ko Ratanakosin, le long de la rivière Chao Praya. Les pagodes dorées et les toits scintillants en tuiles oranges et vertes du temple Wat Phra Kaew, le Bouddha géant couché du temple Wat Pho, dont les pieds sont gravés des inscriptions de la sagesse, et les bâtiments iconoclastes du Grand Palais raviront les amateurs d'architecture.


Toits du temple Wat Phra Kaew.

Si les temples sont toujours ouverts au public, le Grand Palais ferme tôt et il est encore utilisé par le roi pour les cérémonies officielles. Impossible d'y pénétrer quand sa majesté est présente ! De même, si vous croisez la Rolls Royce royale, armez vous de patience car toute la circulation est stoppée jusqu'au passage de la dernière voiture du cortège officiel et, il y en a beaucoup ! Les Thaïs adorent le roi et notre chauffeur de taxi était tout excité à l'idée d'apercevoir sa silhouette.

Lors d'une visite à Bangkok, s'il ne faut pas rater le Grand Palais et les sublimes temples adjacents, on peut cependant faire l'impasse sur la balade dans les Klhong, le réseau de canaux de la ville, et les marchés flottants, attrape-touristes avérés. Cependant, il est amusant de prendre les ferries sur la rivière Chao Praya pour s'imprégner de l'ambiance de la ville.

Circulez…
Bangkok exhale autant de parfums capiteux que de nuages de gaz d'échappement. Etant donné l'intense trafic aux heures de pointe et le niveau de pollution particulièrement élevé, la meilleure façon de se déplacer reste le Sky Train, métro aérien ultra moderne, rapide et, surtout, avec l'air conditionné. C'est particulièrement agréable quand il fait 35 degrés dehors et que le taux d'humidité avoisine les 80%, mais aussi idéal pour attraper un bon rhume.

Comme la capitale thaïlandaise est particulièrement étendue, les lignes de métro ne la couvrent pas entièrement, loin de là. Vous aurez donc certainement à prendre un taxi. Ceux de Bangkok se reconnaissent aisément à leurs couleurs acidulées : rose, le plus souvent, ou orange, vert pomme, voire fuchsia. Même s'il existe un tarif spécial "farangue", c'est à dire pour les étrangers, le prix de la course est particulièrement bon marché. Inutile de marchander pour obtenir le tarif des locaux, vous allez perdre votre temps, votre sang froid, et cela ne marchera pas. De toutes façons, il vous coutera rarement plus de trois euros pour un trajet.

Ceux qui ne craignent ni la pollution ni la conduite sportive (et non exempte de risque), peuvent se déplacer en tuk tuk ou en taxi. Le premier est un triporteur bardé de colifichets religieux et on repère le second au gilet orange du chauffeur. Attention à bien négocier le prix avant le départ sous peine de longue discussion et de perte de temps à l'arrivée.


Le Bouddha couché du temple Wat Pho

Shopping addict, welcome !
Les folles de shopping trouveront également leur bonheur à Bangkok, capitale des bonnes affaires. Il faut se débrouiller pour visiter la ville sur un week-end afin de ne pas rater le marché de fin de semaine à Chatuchak. On y accède facilement en Sky Train, et la station de Mo Chit déverse chaque semaine des flots de locaux et de touristes venus dépenser leurs bats sans compter. Il faut dire qu'on trouve de tout à des prix imbattables dans ce labyrinthe d'étalages et de boutiques : soie, vêtements, accessoires de cuisine, objets de décoration, bébés chiens, poissons ou coqs de combat…

Impossible de visiter cette caverne d'Ali Baba à la moiteur gluante en une seule journée. On sature rapidement, surtout pendant la mousson, quand l'humidité et les pluies soudaines et torrentielles sont telles, que même les cafards s'enfuient en piétinant vos tongs Prada.

Heureusement, il existe des solutions de repli pour satisfaire sa frénésie de shopping. Les marchés de nuit du parc Lumpini commencent leur activité dès le coucher du soleil, quand la chaleur se fait moins étouffante. Un peu moins touristiques que ceux de Patpong, ils vendent autant de faux en série. Bien entendu, vous rapporterez, copies de montres et de sacs de marques à vos risques et périls.

Les adeptes de l'authentiques se rendront sur l'avenue Sukhumvit, qui rassemble les centres commerciaux les plus chics et les grandes enseignes internationales, ainsi que dans le quartier du Siam Square, royaume de la jeunesse lookée de Bangkok. D'immenses centres commerciaux à l'américaine se succèdent : Siam Paragon, Siam Discovery Center, Central World Plaza, Emporium, ...


Au Wat Phra Kaeo

Siam Ocean World, l'aquarium de Bangkok au sous-sol du centre commercial Siam Paragon mérite à lui seul une visite. C'est une occasion comme une autre d'échapper à la chaleur et à la moiteur de la ville tout en s'instruisant.

Juste en face, on trouve le MBK, magasin mythique et étape obligatoire de tout séjour à Bangkok. Le quatrième étage est le paradis des accros du téléphone portable : modèles dernier cri, house de protection de toutes les formes et de toutes les couleurs et gadgets en tout genre se vendent comme des petits pains. Cependant, parfois, les prix ne sont pas plus intéressants qu'en France. Mieux vaut venir avec une idée précise de ce que l'on cherche.

Bangkok by night
Si la vie nocturne à Bangkok n'est plus ce qu'elle était depuis que les autorités ont instauré la fermeture des bars et des clubs à deux heures du matin. La ville n'en compte pas moins nombre de restaurants branchés et de bars design.

Ainsi, on peut siroter un cocktail la tête dans les nuages au Sirocco, au sommet de la State Tower, dîner sous les étoiles au Vertigo, sur la terrasse qui était autrefois l'héliport de l'hôtel Banyantree, flirter en tête à tête le long de la rivière au bar mythique oriental ou manger allongé dans un décor psychédélique immaculé au Bed Supper Club.


Silom Soi 4, l'un des quartiers gay de Bangkok

Ensuite, il faut évidemment sortir à Patpong au Soi Boy, le surnom donné au Soi 4, l'impasse des bars gays. On prend soin d'éviter les bars à gogos du Soi 2 et leur étonnante partie de ping-pong, et on arrive pas trop tard pour assister au show hallucinant des travestis locaux. Notre rédacteur en chef, qui a pourtant beaucoup voyagé, n'en revient toujours pas ! Cité des anges ou royaume de la nuit, Bangkok se révèle sous toutes ses facettes à qui sait la découvrir.

 


KLM vous propose des vols quotidiens vers Bangkok via Amsterdam au départ de France KLM est présent au départ de Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Toulouse, Strasbourg et Paris vers Amsterdam. + d'informations

Période de vente du 20 au 28 mars 2013
1 ère période de voyage : départs du 06 mai au 15 juin 2013 le voyage doit être terminé le 22 juin 2013 minuit 
2ème période de voyage : départs du 02 septembre au 09 décembre 2013 le voyage doit être terminé le 15 décembre 2013 minuit
Exemples de tarifs TTC , hors frais de service et taxes en vigueur le 20 mars 2013
PAR > BKK (via AMS) à 568 €

 

 

Bangkok Airways vous propose des vols intérieurs en Thaïlande et vous permettra de rejoindre des villes comme Phuket, Krabi, Samui, Pattaya. + d'informations

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité