Déc
06
2010

Vol SK903, reportage à bord du « Love Flight » pour le premier mariage gay dans les airs
06 Déc 2010
par Marc Dedonder

Vol SK903, reportage à bord du « Love Flight » pour le premier mariage gay dans les airs

Comme dans tous les mariages, tout s’est terminé avec des larmes.  Les mariés, les journalistes présents, le personnel de bord, personne n’y a échappé. Il est un peu plus de 11h ce lundi 6 décembre. A près de 30 000 pieds d’altitude, Aleks et Shantu, les deux Berlinois, Ewa et Gosia, les deux Polonaises, viennent d’échanger leurs vœux. Ils viennent de devenir les deux premiers couples gays mariés dans les airs.

Cette journée est le point d’orgue de l’opération « Love is in the air » lancée en septembre par la compagnie aérienne scandinave SAS. Elle voulait prouver son ouverture d’esprit en organisant le premier mariage gay dans les airs. Pour ce concours, la compagnie a aussi voulu tester la puissance des réseaux sociaux : au départ, 3 messages facebook et 1 tweet. Deux heures plus tard, 5 couples s’étaient déjà portés candidats. Au final, 300 couples inscrits, dans le monde entier, 540 000 visiteurs sur le site, et près de 80 000 votes pour les couples gagnants.

Photo : lAleks et Shantu, Christofer Fjellner, Gosia et Ewa © myGayTrip.com

Le « Love Flight » partait donc ce lundi matin de l’aéroport Arlanda de Stockholm. Dans le lounge SAS, les médias découvrent aux aurores les 4 héros du jour. D’un côté Aleks et Shantu, dans leurs costumes blancs, sourire impassible sous les flashs, le teint frais malgré l’heure matinale et une toute petite nuit. Couple glamour au possible. De l’autre, Ewa et Gosia, accrochées l’une à l’autre, un peu impressionnées par cette agitation. En Pologne, elles ont fait la une de toute la presse, leur victoire a ouvert un large débat sur les droits des LGBT. Pour Gosia, militante depuis 22 ans, première femme à avoir osé dire à la télévision polonaise qu’elle était lesbienne, en 1995, c’est une petite victoire.

A 9h, Anders, le porte-parole de la compagnie, briefe journalistes, cameramen et photographes : les deux mariages doivent se dérouler dans l’espace aérien suédois, il faudra faire très vite après le décollage.

10h.  Tous les passagers sont déjà installés. Les deux couples se présentent en passerelle. A la porte, l’équipage (tous des volontaires) les attend avec une première surprise et une guitare : « Wilkommen, bienvenue », revue et corrigée pour l’occasion, la chanson paraît bien de circonstances.

10h40, il neige sur Stockholm, l’Airbus A340 d’SAS s’arrache du sol glacé, direction New York. Et quelques minutes après le décollage, le commandant de bord fait éteindre le signal lumineux des ceintures de sécurité. A l’avant de l’appareil, dans la cabine entièrement fleurie, Aleks et Shantu sont les premiers à se mettre en place. Après une nouvelle surprise de l’équipage, un rap, c’est dans le crépitement des flashs que les deux Berlinois se disent OUI. Quelques secondes après, au tour des filles, qui, sous le coup de l’émotion craquent une première fois.


Photo : Aleks et Shantu, le couple allemand pendant leur mariage

Puis vient l’échange des vœux. Aleks et Shantu laissent échapper une petite larme. Après 7 années passées ensemble, et deux ans et demi à chercher la bonne occasion, ils peuvent enfin officialiser leur amour. Pour Ewa et Gosia, le moment est encore plus solennel. Elles évoquent, débordées par l’émotion, la symbolique de ce mariage pour tous les gays et toutes les lesbiennes de Pologne, qui devront encore attendre longtemps avant de pouvoir connaître  le bonheur qu’elles sont en train de vivre. Tout comme elles s’étaient cachées derrière leur bouquet pour s’embrasser, elles préfèrent garder leurs vœux pour elles, en les prononçant en polonais. Personne ne comprend mais tout le monde pleure.


Photo : Gosia et Ewa, le couple polonais, pendant leur mariage

Un cocktail, une nouvelle chanson de l’équipage, un repas de mariage spécialement préparé par la compagnie, une valse et un gâteau de mariage plus tard, le vol SK903 se pose à l’aéroport de Newark. Une nouvelle cérémonie attend les mariés, en plein cœur de Manhattan. Leur voyage de noce les mènera ensuite jusqu’à Los Angeles. Puis retour chez eux, pour la fête avec les amis, loin des flashs et des journalistes.

Pour Aleks et Shantu, le mariage célébré en Suède se transformera en partenariat civil. Ils se réjouissent que cette cérémonie puisse participer à la reconnaissance de l’égalité des droits et inspirer d’autres couples.

Pour Ewa et Gosia, la lutte continue, ce mariage n’aura en effet, au-delà de sa symbolique, aucune valeur aux yeux de la loi polonaise.

Pour voir toutes les photos du mariage, cliquez ici !

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité