Fév
14
2011

Kiss-in de la Saint-Valentin : embrassez qui vous voudrez !
14 Fév 2011
par

Kiss-in de la Saint-Valentin : embrassez qui vous voudrez !

Au cas où cela vous aurait échappé, aujourd’hui c’est la Saint-Valentin. Si la fête des amoureux rime souvent avec soirée romantique en compagnie de son cher et tendre, elle est également devenue une date symbolique pour organiser des kiss-in contre l’homophobie. Concept relancé en France il y a deux ans par deux étudiants parisiens, cet happening rassemble dans un lieu public des gays et des lesbiennes (mais aussi des hétéros), qui s’embrassent à l’unisson pendant plusieurs minutes. Le but de ce type de rassemblements est de revendiquer le droit aux personnes de même sexe d’afficher leur amour publiquement.

L’an dernier, 14 villes de France avaient organisé des kiss-in à l’occasion de la Saint-Valentin. Cette année encore, de nombreuses "opérations bisous" ont lieu un peu partout dans l’Hexagone. Si certains rassemblements ont déjà eu lieu ce week-end, comme à Aix-en-Provence, à Amiens, à Clermont-Ferrand, à Poitiers, à Rouen et à Valence, d’autres se tiendront aujourd’hui, en ce jour de la Saint-Valentin.

Vous êtes donc invités à vous rouler une pelle en public en fin de journée à Bordeaux (devant le Grand Théâtre à 19h), Caen (sur le parvis du théâtre à 18h), Rennes (place de la mairie à 19h), Toulouse (devant la Fnac Wilson à 19h) et Paris. L’an dernier, le kiss-in parisien avait été marqué par des incidents violents (le rassemblement avait dû être déplacé du parvis de Notre-Dame à Saint-Michel après les réactions de catholiques intégristes). Cette année, c’est le Pont des Arts, lieu moins polémique, qui a été choisi pour accueillir le rendez-vous. Début des bisous prévu pour 20h.

A noter qu’un dernier kiss-in contre l’homophobie sera organisé à Nice le samedi 19 février, à 16h sur la place Masséna.

Autant de lieux où vous pourrez librement afficher votre homosexualité. A vos marques. Prêts. Embrassez !

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité