Sept
22
2009

Entrevue exclusive sur le tourisme gay avec Réglisse drag queen
22 Sept 2009
par Rédaction

Entrevue exclusive sur le tourisme gay avec Réglisse drag queen

Cet entretien intime avec cette personnalité bien connue de la communauté homosexuelle de Québec, nous a révélé un visage moins connu de « la Réglisse que l'on connait ». Un artiste engagé et qui a des opinions bien à elle. Pour Réglisse, être une drag queen la nuit est la façon pour elle de s'exprimer par de médium non conventionnel. Étant artiste, elle se doit de s'exprimer d'une façon original. Elle aime divertir les gens et son public plus que fidèle.

Même si elle lui reste qu'une année « de vie comme personnificateur féménin », quelques projets n'ont jamais pu voir le jour dont elle aurait aimé réalisé. Un de ces rêves les plus chers pour Réglisse fut sans aucun doute la création d'une revue musicale propre à la ville de Québec. Selui elle, une revue musicale manque à cette ville. Pour avoir visité plusieurs villes et destinations à travers le monde, petites, moyennes et grandes villes, ils ont tous leurs propres revues musicales. La ville de Québec devrait avoir une revue musicale permanente. Sans que ce soit une revue de « travlos », mais une revue à l'image de la société et de la diversité culturelle de Québec par des chants, magiciens, criques et autre sphère de la culture. Québec a la chance d'avoir une école de cirque remarquable et des artistes de renoms.

Le plus beau moment de carrière pour Réglisse fut sans aucun doute sa présence sur les planches des Folies de Paris à Lille pendant 8 mois. Il se dit très chanceux d'avoir été capable de vivre une expérience aussi inoubliable. Il a bien aimé également de se rendre à Bruxelles pour sortir tard la nuit (ou tôt le matin!) dans les bars gays de la capitale belge.

La vision propre de Réglisse face à la commununauté homosexuelle de la grande ville de Québec, est une communauté plus calme et moins revendicatrice, ce qu’il trouve déplorable. Cette communauté plus « coucouning » ne se traduit pas en mot, à l'exception des 18-25 ans qui font la fête comme les jeunes de Montréal.

Il trouve que la ville de Québec est chanceuse d'avoir un bar aussi gros et important que celui du Drague. Il trouve ça bien qu'un bar qui a la presque le monopole des bars gays de Québec, de pouvoir faire des modifications son établissement aussi régulier et établir son public cible.

Réglisse voyage souvent. Sa destination gay friendly préférée est Puerto Vallarta au Mexique pour ses plages, les hommes et les hôtels. Il rêve d'aller en Californie et en Australie comme prochaine destination.

Il ne reste plus qu'une année à Réglisse avant de quitter la scène du Drague.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité