Août
11
2010

Eté 2010, l’Espagne destination gay préférée des Français !
11 Août 2010
par Marc Dedonder

Eté 2010, l’Espagne destination gay préférée des Français !

Ces derniers jours, à suivre Facebook ou Twitter, il aurait été facile de croire que tout le Marais avait migré vers Barcelone en ce début août. Cette « transhumance » annuelle vers la capitale catalane est certes réelle mais difficile à quantifier. En effet, pour ce type de séjours liés à un événement (ici le Circuit Festival 2010 de Barcelone), les gays réservent sans intermédiaire, vol (low-cost) d’un côté, hébergement de l’autre.

Mais Barcelone ou pas Barcelone, l’Espagne est indéniablement la destination phare des gays français cet été : à en croire les opérateurs spécialisés TêtuTravels et Attitude Travels, deux destinations espagnoles figurent en effet dans le trio de tête des destinations plébiscitées cet l’été : Gran Canaria et Sitges, la troisième étant Mykonos, en Grèce. L’Espagne, un choix motivé à la fois par l’accueil gay-friendly et les infrastructures dédiées mais aussi par des raisons économiques.

Car en 2010, la clientèle gay n’a pas échappé à la crise. Si elle n’a pas renoncé au soleil, elle a adapté sa consommation et fait un peu plus attention aux prix. « Cette année, nos clients semblent avoir attendu le dernier moment pour réserver leur vacances », explique Colette Vieira da Silva, PDG de Croisitour, le tour operator de TêtuTravels. « Ainsi, la clientèle la plus touchée par la crise se replie sur les destinations les plus abordables comme les Canaries ». Même son de cloche chez Attitude Travels, avec Stéphane Loiselier, son créateur et directeur commercial: « La Grande Canarie (cf photo ci-dessus) est de loin notre meilleure vente cet été. Cette destination est bien sûr favorisée par ses infrastructures gay et mais ce succès est avant tout dû aux tarifs ».

De même, si Sitges, près de Barcelone, figure bien dans le top des ventes, la clientèle gay est désormais plus regardante : « Cette destination fonctionne toujours mais sur une hôtellerie basique et en dehors de la période du Circuit Festival, début août. Les gays en ont assez de voir les hôteliers exploser leurs tarifs au premier événement gay venu » explique Stéphane Loiselier.

Mykonos ? « La Grèce reste globalement une destination privilégiée par les gays et les lesbiennes, notamment la Crète, Rhodes ou Mykonos » explique Colette Vieira da Silva. Mais Stéphane Loiselier met en garde : « A Mykonos, les prix de l’hôtellerie ont beaucoup trop augmenté. La destination est actuellement en sursis, grâce aux vols à bas coûts opérés cette année par Easyjet et XL Airways mais attention, cela pourrait ne pas durer! »

Et Ibiza ? Ibiza n’est globalement, et de l’avis de tous, plus une destination gay, et ce depuis quelques années maintenant. Cela reste une destination branchée, une destination de clubbing et de fête et une destination chère. « Il reste quelques hébergements gay de qualité, mais ils sont très peu nombreux », regrette Stéphane Loiselier.

En dehors de ces grands classiques, TêtuTravels et Attitude Travels notent le maintien de destinations plus lointaines, comme les Etats Unis, New York, Miami et Californie en particulier. Mais d’autres destinations émergent : « La clientèle gay haut de gamme recherche des produits exceptionnels. Aujourd’hui, une des destinations qui monte le plus est l’île Maurice. » explique Colette Vieira Da Silva. « Dans un autre esprit, le Costa Rica est également une destination en devenir chez les gays, nous l’observons depuis plusieurs mois ». Et une tendance pour l’hiver à venir ? « A surveiller: l’Argentine, après l’adoption du mariage gay ! Buenos Aires notamment a le potentiel pour devenir une nouvelle destination phare de la planète gay ».

Croisiere Attitude myGayTrip.com
La croisière Attitude 2009 à bord du Bleu de France © Attitude Travels

Reste le cas de Tel Aviv, qui vient de lancer une vaste campagne de promotion à destination de la clientèle gay, particulièrement en Allemagne et en France et qui espère capitaliser rapidement, profitant d’une baisse d’intérêt pour Mykonos ou Ibiza. « Cette année nous estimons à 4 000 le nombre de touristes venus à la gay pride de Tel Aviv » explique Shai Doitsh, en charge de la campagne « Tel Aviv Gay Vibe ». « Nous en espérons beaucoup plus dès le mois d’octobre pour l’événement « Tel Aviv Endless Summer ». Colette Vieira da Silva se montre plus prudente : « Il faut du temps pour installer une destination. On ne peut pas se déclarer destination gay et espérer voir les gays débarquer immédiatement. Il faudra attendre une bonne année avant de voir les effets de cette campagne ».

Enfin, il y a cet été, en plus de tous ces spots, une autre destination à surveiller : le port autonome de Marseille, pour le départ, le 29 août, de la deuxième croisière européenne LGBT francophone, organisée par Attitude Travels. Elle rassemblera plus de 700 passagers à bord du Bleu de France, entre Italie, Sicile, Tunisie et Sardaigne (Il reste encore quelques cabines disponibles !). Une nouvelle édition qui devrait confirmer l’engouement récent de la clientèle française pour ce type de séjours 100% gay et lesbien.

Stay Social

Instagram Facebook Twitter

Wherever you're headed, don't forget to add us on Instagram, Facebook and Twitter. Follow us for exclusive content, special offers and to share your travel pictures using the hashtag #ExperienceYourPride. We love seeing what you get up to on your misterb&b vacation and we'll share the best pics with our global LGBT travel community!

Publicité
Publicité