Mai
27
2011

Ces capitales européennes où il n’y aura (peut-être) pas de gay pride
27 Mai 2011
par Redaction

Ces capitales européennes où il n’y aura (peut-être) pas de gay pride

Alors que les festivités de la gay pride ont démarré dans de nombreuses régions du monde (retrouvez notre calendrier des gay prides en France et des gay prides en Europe), certaines capitales européennes seront cette année encore privées de marches des fiertés. Sans aller jusqu'à une interdiction pure et simple, comme à Moscou demain, dans d'autres villes du Vieux Continent, la tenue d'une gay pride est incertaine car sujette à des débordements.

Voici la liste des capitales européennes où gays et lesbiennes ne pourront (peut-être) pas défiler la tête haute :

C'est bien parti

Moscou (Russie) :
La marche des fiertés doit avoir lieu ce samedi mais le maire
s'y est opposé, évoquant des risques de débordements. Il s'agit de la sixième interdiction consécutive
. Jusqu'à présent, les organisateurs ont toujours défilé malgré l'interdiction. Cette année ne devrait pas faire exception à la règle, d'autant plus que la Cour Européenne des Droits de l'Homme a jugé en octobre dernier qu'une telle interdiction était illégale. Mais la police promet de tout faire pour interrompre le défilé.

Bucarest (Roumanie) : Le GayFest a lieu tous les ans depuis 2004. Le défilé 2010 s'est déroulé sans incident et a reçu pour la première fois le soutien d'un parti politique, le parti écologiste. Défilé prévu le 4 juin.

Ljubljana (Slovénie) : Malgré plusieurs débordements ces dernières années, notamment en 2008, où des participants avaient été violement agressés, la gay pride de Ljubljana aura lieu pour la huitième année consécutive le 4 juin prochain.

Budapest (Hongrie) : Le 11 février dernier, la police de Budapest a interdit l'organisation de la gay pride, expliquant que le défilé, censé passer devant le Parlement pour protester contre une loi restreignant la liberté d'expression, pourrait emmener trop de participants. 15 jours plus tard, un tribunal a annulé l'interdiction. La 16ème gay pride de Budaptest aura donc bien lieu le 18 juin.

Tallinn (Estonie) : Cette année, la Baltic Pride, organisée en alternance dans un des trois pays baltes, doit avoir lieu à Tallinn, en Estonie. Les festivités devraient se dérouler entre le 6 et le 11 juin mais les organisateurs pourraient reculer au vu des débordements de la Baltic Pride 2010, à Vilnius, en Lituanie : un bon millier de manifestants homophobes s'étaient opposés aux seulement 350 participants.

Varsovie (Pologne) : Lech Kaczynski, l'ancien maire, et président de la Pologne, s'était toujours fermement opposé à l'organisation d'une gay pride, jusqu'à sa mort en avril 2010, mais n'avait réussi à l'interdire que deux fois. En juillet dernier, l'organisation de l'EuroPride à Varsovie a été une avancée majeure pour la communauté LGBT du pays. La 10ème marche de l'égalité aura lieu le 11 juin.

Zagreb (Croatie) : La gay pride de Zagreb a lieu tous les ans depuis 2002. En 2010, ils étaient 300 à défiler, accompagnés par autant de policiers. Une contre manifestation était organisée au même moment par des nationalistes croates. Rendez-vous le 18 juin.

Sofia (Bulgarie) : Après des débuts difficiles en 2008, avec une forte mobilisation de militants d'extrême droite homophobes, le calme est revenu à la gay pride de Sofia, qui organisera sa quatrième marche des fiertés le 18 juin prochain.

Prague (République tchèque) : Alors qu la République tchèque autorise l'union civile pour les couples de même sexe depuis 2006, il aura fallu attendre cette année pour que le pays voit sa toute première gay pride. L'événement aura lieu du 10 au 14 août prochain avec une marche prévue le 13 août.


Varsovie Europride myGayTrip.com
EuroPride 2010 à Varsovie © Jaronwoj Blog Warszawa Polska

C'est mal parti

Bratislava (Slovaquie) : Une marche des fiertés doit se tenir le 4 juin mais l'année dernière, plusieurs dizaines de militants d'extrême droite ont perturbé la manifestation, obligeant les organisateurs à renoncer à la dernière minute à la marche prévue dans le centre-ville. Dans un tel contexte, nul ne sait si la gay pride de Bratislava pourra avoir lieu cette année.

Belgrade (Serbie) : En octobre dernier, la première gay pride de Belgrade en 10 ans a dégénéré, avec des affrontements entre les participants et des manifestants homophobes, la plupart issus du mouvement ultra-nationaliste. Le tribunal de Belgrade a condamné la semaine dernière le meneur du mouvement à deux ans de prison ferme. Dans ce contexte, la tenue d'une nouvelle marche des fiertés à Belgrade apparaît incertaine.

Zagreb gaypride myGayTrip.com
Gay pride 2010 dans les rues de Zagreb en Croatie

Ce n'est pas pour tout de suite

Skopje (Macédoine) : La première gay pride de Skopje a été organisée en 2009 à l’occasion de la journée internationale de la tolérance. Si aucun débordement n'a eu lieu, seulement 150 personnes y ont participé. Alors que le Parlement macédonien ne mentionne pas les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans sa loi contre les discriminations votée en avril dernier, le pays ne semble pas prêt à accueillir cette année une nouvelle gay pride.

Podgorica (Monténégro) : Une première gay pride devait avoir lieu le 31 mai dans la capitale monténégrine mais a été annulée la semaine dernière par les organisateurs, qui estiment que le gouvernement, conservateur ne soutient pas suffisamment leur démarche, ce qui est inquiétant pour la sécurité des participants. Ils ont décidé de la rapporter à une date ultérieure.

Sarajevo (Bosnie) : La première gay pride de Bosnie devait être organisée à Sarajevo en septembre 2008 mais a finalement été annulée par les organisateurs craignant pour la sécurité des participants à la suite de menaces d'extrémistes musulmans. Depuis, aucune autre gay pride n'a été planifiée.

Tirana (Albanie) : Aucune information sur un éventuel défilé.

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité