Sept
30
2011

La gay pride de Belgrade prévue dimanche est finalement interdite
30 Sept 2011
par Rédaction

La gay pride de Belgrade prévue dimanche est finalement interdite

Les autorités serbes ont tranché : la gay pride prévue dimanche dans les rues de Belgrade ainsi que les contre manifestations annoncées par l’extrême droite seront interdites. Les autorités justifient cette décision par leur volonté d’éviter une répétition des très violents incidents qui avaient marqué la gay pride 2010, quand les extrémistes de droites s’étaient attaqués au bâtiment officiels et aux forces de l’ordre, faisant une centaine de blessés parmi les policiers.

Qu’il est donc difficile d’être gay aujourd’hui encore dans les Balkans !!! Depuis quelques jours, la pression montait de toutes parts, et notamment au sein même du gouvernement et à la mairie de Belgrade, pour demander aux organisateurs de la gay pride d’annuler la manifestation, pour éviter les violences. Ceux-ci avaient répondu qu’une annulation ou une interdiction serait une capitulation devant l’intolérance.

L’interdiction est tombée au moment même où les organisateurs rendaient publiques leurs consignes aux participants. Des consignes qui font frémir : « n’empruntez pas de ruelles pour vous rendre au point de ralliement et ne venez pas en groupes, habillez vous de manière neutre, ne venez pas avec des drapeaux, tshirts ou autres accessoires en rapport avec des organisations gay, débarrassez vous de tout signe gay (autocollant, drapeau etc.) avant de quitter la parade… »

Cette gay pride, annoncée depuis plusieurs mois, devait être la 3ème gay pride organisée dans la capitale de la Serbie. La toute première, en 2001, juste après la guerre, avait été marquée par de très violentes incidents et plusieurs dizaines de blessés. Une nouvelle gay pride avait été annoncée en 2004 puis annulée. Celle de 2009 fut également annulée. En 2010, près de 1000 personnes avaient pu participer à la 2ème gay pride de Belgrade alors qu’autour d’eux, des hooligans se déchaînaient contre les forces de l'ordre.

En juin dernier, dans la Croatie voisine, à Split, les participants à la gay pride avaient été attaqués par plusieurs milliers de manifestants hostiles. Ce n'est qu'un exemple parmi toutes les difficultés que rencontrent encore les gay en Europe de l'est (relisez notre article sur ces gay prides interdites en Europe de l'est)

Le site officiel de la gay pride de Belgrade

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité