Oct
19
2011

Bientôt un nouveau club gay à Paris, en plein cœur du Marais : le WOO
19 Oct 2011
par Marc Dedonder

Bientôt un nouveau club gay à Paris, en plein cœur du Marais : le WOO

Hier soir, c’était visite de chantier dans le Marais, le quartier gay de Paris ! Frédéric Hervé, fondateur du Cox, du FreeDj et du Who’s, le nouveau restaurant gay parisien, recevait la presse dans les locaux qui abriteront dès le printemps prochain le nouveau club gay de Paris, le WOO, premier club gay à ouvrir dans le Marais.

Après une bataille homérique de deux ans avec la mairie du 4ème arrondissement, soucieuse de préserver la tranquillité des riverains, il a enfin obtenu en septembre dernier son permis de construire et le chantier a donc commencé, rue Pierre au Lard.

550 mètres carrés en tout, sur deux étages. A l’entrée, un sas, pour éviter que les clients ne fassent la queue dehors. Au rez-de-chaussée, un bar central et en face, un escalier monumental qui mènera au dancefloor, situé à l’étage, sous une verrière qui malheureusement ne restera pas (voir photo). «  Pour une parfaite isolation phonique du club, et protéger ainsi les riverains, nous allons construire une véritable coque à l’intérieur du bâtiment », explique Sylvain Cochet, l’architecte. « Du coup, nous devons renoncer à profiter de cette verrière. L’étude acoustique est actuellement en cours, elle va nous permettre de déterminer maintenant la durée prévisible des travaux ».

Woo Paris myGayTrip.com
Le futur dancefloor du Woo, à l'étage © myGayTrip.com

Objectif  printemps 2012. « J’ai envie de créer un endroit où on aura le désir d’aller », explique Frédéric Hervé. « La nuit exige de plus en plus de normes et de moyens, mais il ne faut pas oublier l’esprit de fête. Je veux créer du désir, recevoir des habitués, ca ne sera pas un endroit où les gens se disent qu’ils entrent dans une usine ».

Le club sera ouvert tous les soirs, capacité environ 300 personnes, et une déco très sobre, dans l’esprit studio télé, pour que les promoteurs de soirées puissent décorer le lieu comme ils l’entendent. La programmation ? « Le vendredi et le samedi, nous serons très accessibles et très festifs. Le reste de la semaine, nous pourrons nous permettre d’être plus pointus. En n’oubliant pas que si les gens continuent d’aller aux Follivores, c’est parce qu’il y règne l’esprit de fête que je revendique. C’est avec cet esprit qu’on y arrivera ».

Rendez-vous au printemps prochain. D’ici là, vous pouvez déjà découvrir le Who’s, le restaurant adjacent, l’ancien Curieux Spaghtetti Bar.

Toutes les infos sur le site web du WOO

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité