Fév
10
2012

Le Cap, la destination gay en Afrique, prépare la gay pride !
10 Fév 2012
par Marc Dedonder

Le Cap, la destination gay en Afrique, prépare la gay pride !

A trois semaines de la gay pride, qui aura lieu cette année du 02 au 11 mars, la ville du Cap, en Afrique du sud, sort officiellement le rainbow flag et s’affiche plus que jamais comme LA destination gay en Afrique !

Ainsi, dans une interview à l’Agence France Presse, Skye Grove, la porte-parole de Cape Town Tourism, assume parfaitement la volonté de la ville: « le marché gay est vraiment un marché de niche que nous visons. (…) Le revenu disponible des homos est généralement plus élevé que celui des hétéros".

Face à Sydney, Buenos Aires ou Rio de Janeiro, principales destinations gay de l’hémisphère sud, Le Cap veut donc tenir son rang de seule destination africaine réellement gay-friendly. Il existe bien une autre gay pride en Afrique, à Johannesburg, mais la vie gay sud-africaine semble s’être concentrée au Cap.

Le cap Table Moutain mygaytrip.com
La très reconnaissable Table Moutain, qui domine toute la ville du Cap © myGayTrip.com

A 11 heures de vol Paris (mais sans décalage horaire ou presque), le Cap réunit en effet tous les ingrédients de la destination gay idéale : plages et farniente, culture, nature, shopping, gastronomie et établissements gays réunis dans un véritable quartier gay ! Le tout baigné dans un environnement législatif particulièrement favorable : le mariage et l’adoption pour les gays et lesbiennes sont inscrits dans la constitution sud-africaine, depuis la fin de l’Apartheid.

Le Cap Muizenberg myGayTrip.com
Maisons de plage à Muizenberg © myGayTrip.com

Au menu d’un séjour au Cap, donc, les visites de quelques sites incontournables : Table Mountain, la montagne si particulière qui domine la ville, le quartier malais de Bo-Kaap, et ses maisons colorées, Robben Island, l’île prison de Nelson Mandela. Mais aussi, plus loin, le Cap de Bonne Espérance, les vignobles de Frankshoek et Stellenbosh, la route des jardins, la réserve animalière Ado Elephant Park… Un conseil, louez une voiture, pendant au moins quelques jours, pour ne rien rater de toutes ces excursions.

Vous profiterez des plages gay, la 3rd beach de Clifton, juste à l’extérieur du Cap, direction le sud, ou la plage de Camps Bay, très « show off » ,qui vous rappellera Miami ou Saint Tropez. Si vous voulez une plage plus sauvage, alors direction Sandy Bay, naturiste, très propice à des moments plus intimes…

Le soir venu, rendez-vous dans les bars, les clubs, les restaus, les sex-clubs du quartier gay de Waterkant, à Greenpoint. Les principaux établissements comme le bar le Bronx, l’Amsterdam, le Café Manhattan ou le sauna Hothouse se trouvent dans un périmètre très resserré, vous pourrez facilement flâner d’établissement en établissement.

Le Cap Clifton 3rd Beach myGayTrip.com
Clifton, la 3rd Beach, la plage où se retrouve les gays du Cap © myGayTrip.com

Côté hébergement, le voyageur gay a à sa disposition une offre digne des plus grandes capitales gay : un hôtel gay, le Glen Boutique Hotel, des guest-houses gay comme le Belvedere Guesthouse, l’Amsterdam Guesthouse ou la Pink Rose Guesthouse & Spa. Quant à la gastronomie, oubliez vos certitudes et laissez vous griser par la gastronomie sud-africaine, vous risquez d’être surpris par la qualité des produits, la haute tenue de vos assiettes et de vos verres (goûtez donc un verre de Graham Beck méthode Cap Classique, le champagne local) !

Le Cap Bo Kapp myGayTrip.com
Le quartier malais de Bo Kapp et ses maisons colorées © myGayTrip.com

Quelques bémols, toutefois: s’il peut paraître très naturel d’embrasser son ami ou de le tenir par la main dans le quartier de Waterkant, il n’en sera pas de même dans d’autres quartiers du Cap, parfois même déconseillés à n’importe quel touriste une fois la nuit tombée (notamment le centre ville, le « Downtown »). Et certainement pas dans les townships de la lointaine banlieue du Cap, que vous traverserez en vous rendant en ville depuis l’aéroport.

La société sud-africaine est une société encore très divisée, les villas des plus aisés y sont protégées par des montagnes de barbelés, quand, quelques kilomètres plus loin, les habitants des townships s’entassent encore parfois dans des maisons de tôle et de bois. Vingt ans après la fin de l’apartheid, la mixité n’est pas encore la norme même si le milieu gay du Cap offre une carte postale assez avant-gardiste de la société sud-africaine à venir, où noirs et blancs savent partager et échanger.

Le Cap Bronx myGayTrip.com
Le Bronx, un des hauts lieux de la nuit gay du Cap © myGayTrip.com

Se rendre au Cap
Air France desseret désormais en direct la ville du Cap depuis Paris, à raison de 3 vols par semaines

Séjourner au Cap
L'hôtel The Glen est le seul hôtel gay du Cap

Gay Pride du Cap
La gay pride du Cap se tiendra du 02 au 11 mars 2012

Le Cap Bonne Espérance myGayTrip.com

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité