Juin
11
2010

Montréal, cité des festivals
11 Juin 2010
par Laurence Ogiela / TÊTU

Montréal, cité des festivals

Signes particuliers ? Bonne humeur, convivialité et hospitalité. Montréal mérite la palme de la ville la plus accueillante d’Amérique du Nord. Les Montréalais ont ce je-ne-sais-quoi d’enjoué et de décontracté qui met le plus réticent des visiteurs à l’aise.

Cette ouverture d’esprit naturelle a d’ailleurs fait de Montréal la cité idéale pour accueillir des festivals internationaux. Combien de comiques francophones a-t-on entendu vanter les mérites du gala Juste pour rire ? Combien d’artistes internationaux sont ravis de participer au Festival de jazz ou aux Francofolies montréalaises ? Et combien de gays sont hystériques à l’idée de partir en vacances à Montréal à l’occasion d’un de ses nombreux festivals communautaires ? Car la plus francophone des villes nord-américaines est aussi sans aucun doute l’une des plus friendly.

Mais, Montréal dénombre aussi plus de festivals gays qu’aucune autre métropole. Dès les beaux jours, la ville se transforme en gigantesque zone piétonnière, notamment l’est de la rue Sainte-Catherine, au cœur du quartier homo, et les festivités s’enchaînent.

La saison commence par le week-end Hot & Dry qui avait lieu cette année les 19 et 20 mai. La communauté LGBT célèbre le retour du printemps et les premières chaleurs lors du week-end de la fête des Patriotes et de la fête de la Reine. Du coup, les reines de la nuit enchainent les dance-floors et les « partés » (fêtes en québecois) du cocktail de lancement jusqu’à la soirée de clôture, qui a eu lieu au Cabaret Mado l’année dernière.

Montreal myGayTrip.com
Le festival Divers/Cité aura lieu cette année du 30 juillet au 5 août © Laurence Ogiela

Ceux qui sont encore en vie après ça ont deux mois pour se reposer et se préparer au plus grand festival gay de Montréal, Divers/Cité, qui aura lieu du 30 juillet au 5 août. Des milliers de gays du monde entier affluent chaque année au milieu de l’été pour assister aux scènes house, techno, latino de qualité et aux spectacles hauts en couleur.

Stand-up avec le Cabaret New York où officiaient Joey Arias et Lady Bunny en 2011, variétés avec le Boulevard des Rêves et ses sons blues, jazz et pop, et surtout paillettes, perruques et faux-cils avec Mascara, le plus grand spectacle de drag-queens en plein air. Mado Lamotte, reine des nuits montréalaises, emmène une centaine de copines sur scène pendant quatre heures de spectacles à mourir de rire. Les lesbiennes ont aussi leur soirée, Lesbomonde, avec trois salles différentes. Et tout le monde se retrouve le jour de clôture du festival pour la Grande Danse, scène techno-house qui offre les meilleurs DJs pour onze heures de musique non stop.

Et quand on pense qu’il n’y en a plus… il y en a encore, avec le week-end de la Fierté, la Gay Pride montréalaise qui aura lieu du 13 au 19 août cette année. Comme dans la grande majorité des marches des fiertés, la semaine donne lieu à des spectacles, des débats, des soirées, et, bien sûr, à un défilé délirant. Juste après la gay pride, les 19 et 20 août, a lieu le week-end Twist. Là encore, clubbing et afters s'enchaînent sur les beats de DJ's inspirés.

Montreal myGayTrip.comPuis, soudain, c’est le vide ! Pas de festival gay en septembre ? Non, car il faut au moins tout le mois pour se remettre de son été torride, avant d’enchaîner avec l’une des fêtes les plus courues de la planète : la Black & Blue. Début octobre, rebelote, les gays arrivent du monde entier pour transpirer au son de l’électro. Créé en 1991, le célèbre festival gay techno n’a rien perdu de son glamour. Salle house, salle trance, bal cuir, bal militaire, et gigantesque dance-floor…

Et fin octobre-début novembre, Image + Nation, plus sage et en salle, est l’un des festivals de films gays et lesbiens majeurs du circuit. Et alors, c’est fini ? Mais vous rigolez ! C’est déjà l’automne, et à Montréal, il est presque temps d’hiberner.

(Photo principale : le vieux port de Montreal © Gjm130 on en.wikipedia - Photo ci-contre © Laurence Ogiela)

Retrouvez toutes les adresses gay et gay-friendly de Montréal dans le guide gay de Montréal sur myGayTrip.com

Copyright © 2012 Têtu.com. Tous droits réservés. La reproduction ou la distribution de ces écrans sans l’accord express de CPPD et PINKLAB est rigoureusement interdit

 

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité