Juil
06
2012

La Worldpride de Londres, un chaos programmé ?
06 Juil 2012
par Marc Dedonder

La Worldpride de Londres, un chaos programmé ?

La polémique ne dégonfle pas en Grande Bretagne. Elle agite depuis plusieurs jours maintenant toute la communauté gay et lesbienne du pays, depuis que les organisateurs de la Worldpride 2012 à Londres ont annoncé devoir revoir à la baisse le programme  des festivités : annulation de tous les chars de la parade qui se transforme en défilé à pieds et dont l’horaire est avancé de deux heures, annulation de toutes les événements officiels dans Soho, le quartier gay et raccourcissement des festivités sur Trafalgar Square…

A à peine une semaine de l’événement, ces annonces, précédées de rumeurs d’annulation pure et simple, ont provoqué un choc. La page Facebook des organisateurs a été submergée de messages de colère : « vous nous faîtes honte », « worldpride = worldshame », etc. Devant cette vague de protestations, le principal responsable de l’organisation a même dû démissionner.

A moins de 24 heures du défilé, les organisateurs tentent encore et toujours de justifier ces restrictions de dernière minute par des problèmes financiers, notamment certaines exigences des autorités municipales. En appliquant de manière inhabituellement strictes certains règlements, elles auraient pris financièrement à la gorge les organisateurs, en manque de cash.

Ces explications sont loin de satisfaire tout le monde, notamment pas les commerçants gay de Londres, particulièrement dépités. « Ce n’est pas une question d’argent, nous explique Jeremy Joseph, patron fondateur de G-A-Y, figure du milieu gay de Londres. C’est bien pire que cela, ce sont des problèmes fondamentaux d’organisation et d’autorisations qu’il était impossible à rattraper en temps et en heure ».

london pride mygaytrip.com

Alors que se passera-t-il demain à Londres ?

Côté organisation : l’équivalent de la gay pride annuelle, rien de plus. Côté public : l’affluence d’un événement international, pour lequel plus de 300 journalistes ont souhaité être accrédités.

Ce hiatus inquiète les autorités. Elles vont devoir faire face à une foule compacte et dépourvue de but précis, en dehors des établissements gay habituels de Soho. Ces bars et clubs ne pourront cependant pas absorber à eux seuls la foule attendue demain à Londres, plusieurs centaines de milliers de personnes. Sans compter qu’il n’est pas prévu que « the Village » soit fermé à la circulation.

Tous les événements privés ont été eux maintenus, notamment la soirée Hustlaball, avec son  plateau de 40 porn stars et perfomers, et la We Party, sans compter le circuit habituel des soirées et afters londoniens, capitale européenne du clubbing gay !

myGayTrip.com sera demain dans les rues de Londres pour vous faire vivre cette Worldpride 2012. La prochaine édition doit avoir lieu en 2014 à Toronto.

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité