Ao√Ľt
15
2013

San Francisco, gay city by the bay
15 Ao√Ľt 2013
par misterb&b

San Francisco, gay city by the bay

A San Francisco, surnommée « City by the Bay », les festivités gay ne s’arrêtent jamais, surtout pas l’été. A peine la gay pride passée, la plus grande gay pride des Etats Unis, l’objectif est maintenant fixé sur la Folsom, l’événement cuir et fétiche de la fin septembre. Entre temps, une autre grande fête en plein air, Up Your Alley, aura rythmé l’été san-franciscain.

Si d’autres villes américaines ou d’autres capitales mondiales ont su accorder une vraie place et une réelle visibilité aux gays et lesbiennes ces 40 dernières années, San Francisco reste la pionnière des destinations gay.

Le quartier gay historique de Castro est sans doute le quartier gay le plus connu dans le monde, ce qui lui vaut d’être aujourd’hui une des attractions touristiques majeures de la ville. Pourtant, malgré cette notoriété, encore amplifiée par le film de Gus van Sant retraçant la vie d’Harvey Milk, le quartier a conservé son âme. D’autres quartiers sont particulièrement gay, comme Mission, plus à l’est, ou Soma (South Market) et notamment Folsom Street, plus au nord, mais l’essentiel des établissements gay est concentré dans Castro street et les quelques rues adjacentes, à l’ombre de l’immense étendard arc en ciel qui marque l’entrée de Castro.

San Francisco Castro
Castro Street, dominée par un immense drapeau arc en ciel

Un des lieux iconique du quartier, le Castro Theater, fête ses 90 ans cette année. Pour ceux qui voudraient aller plus loin et en connaître plus sur  l’histoire de Castro, direction le tout récent Musée de l’histoire LGBT, situé sur la 18ème rue. Il retrace sur 2 étages 40 années de militantisme et de vie communautaire.

La Folsom, raccourci de Folsom Street Fair, est tout simplement la plus grande kermesse du monde. Installée sur 13 pâtés de maison, elle rassemble plus de 400 000 visiteurs en une seule journée. C’est la référence ultime de la scène cuir et fétiche gay mondiale. C’est une fête très hot et très débridée qui en 30 éditions a permis de recueillir plus de 4,5 millions de dollars de dons. La Folsom a désormais sa petite sœur en Europe, la Folsom de Berlin.

San Francisco Harvey Milk
Portrait d'Harvey Milk dans son ancienne boutique, 575 Castro Street

Bref, malgré les années, San Francisco conserve sa renommée de capitale gay mondiale, et elle se montre plus qu'à la hauteur de cette réputation, comme vous pourrez le sentir partout où vous irez, y compris très loin de Castro.

Mais au-delà du rainbow flag, inventé ici en 1978, San Francisco reste une destination incontournable aux Etats Unis, une ville que vous ne devrez pas manquer si vous planifiez un voyage dans le grand ouest américain !

Car San Francisco, c’est une collection de cartes postales : Lombard Street bien sûr, et ses virages vertigineux, immortalisée sur petit et sur grand écran ; la colonie de phoques marins du Pier 39 (bouchez vous le nez le temps de la photo !) ; le Cable Car, cet antique tram à crémaillère qui vous épargnera quelques essoufflements dans les collines qui façonnent le centre ville.

Symbole absolu de la ville, le Golden Gate, gardien de la baie, 75 ans cette année, fait son difficile et reste souvent les piles cachées dans la brume; la plage gay de Baker Beach offre une vue imprenable sur le pont.

San Francisco Painted Ladies
Les "7 painted ladies", sur Alamo Square © DR

Les amateurs de boutiques vintage adoreront flâner dans le quartier hippie de Haight-Ashbury ou partir à la recherche de Macondray Lane, transformée en Barbary Lane dans les « Chroniques de San Francisco » d’Armistead Maupin; le long d’Alamo Square, les 7 « painted ladies », ces 7 maisons victoriennes alignées, typiques de l’architecture locale offrent un premier plan délicat au downtown et à ses buildings ultra-modernes, notamment la Transamerica Tower, une pyramide blanche, plus haut gratte-ciel de la ville.

Et puis Alcatraz ! Visite impressionnante et incontournable. L’île prison est une légende à elle toute seule et la visite est à la hauteur du lieu, lugubre et glaçant. Sur les traces d ‘Al Capone et des plus grands criminels américains, vous comprendrez pourquoi jamais aucun homme n’a réussi à s’en évader.  Un conseil : réservez vos billets largement à l’avance, c’est plus prudent, surtout pour la visite de nuit, très courue.

San Francisco Alcatraz
L'île-prison d'Alcatraz © DR

Alcatraz offre, par beau temps, une vue magnifique sur la skyline de San Francisco. Pour avoir le point de vue inverse, direction Twin Peaks avec sa vue plongeante sur toute la ville. Attention, il faut compter avec la brume qui ruinera bien souvent vos espoirs de belles photos. La météo de San Francisco n’est pas qu’une légende, il y fait frais, y compris en plein été. Petite laine recommandée, notamment le soir !

San Francisco c’est enfin la maison bleue, adossée à la colline. Les touristes français étaient nombreux à chercher la façade qui avait tant inspiré Maxime Le Forestier. Depuis l’année dernière, elle a désormais sa plaque, et elle a aussi retrouvé sa couleur (elle avait été repeinte en vert !). A découvrir au 3841 18th Street, dans le quartier de Castro.

De San Francisco, vous pourrez rayonner. Au nord, derrière le Golden Gate, découvrez les falaises vertigineuses de la côte pacifique, le lagon de Bolinas ou la ville flottante de Sausalito.

Un peu plus loin encore, les prestigieux vignobles de Sonoma County et Nappa Valley. Au sud, la Sillicon Valley et son concentré d’intelligence.

Ce sera aussi le parfait point de départ pour une virée dans les parcs du Grand Ouest américain, vers Yosemite, la Vallée de la mort, Las Vegas, le Grand Canyon.

San Francisco Bolinas
Les plages de Bolinas, au nord du Golden Gate bridge © DR

En prenant plein sud, sur la sublime route de la côte pacifique, vous rejoindrez Los Angeles en une journée.

Il est souvent dit que San Francisco est la plus européenne des villes américaines, la plus intellectuelle aussi, une des villes américaines où l’on trouve les meilleurs restaurants. C’est une ville ouverte et curieuse, diverse et mixte, innovante, qui aime les artistes (d’ailleurs, si vous passez par San Francisco avant le 19 août prochain, ne manquez pas l’expo consacrée à Jean-Paul Gaultier au De Young Musem)

San Francisco Travel logoUn bon conseil enfin, si vous voulez préparez au mieux votre prochain voyage à San Francisco : rendez-vous sur le très pratique et très riche site web de l’office de tourisme. San Francisco Travel promeut San Francisco en tant que destination gay depuis plus de 20 ans et propose notamment sur son site officiel toute une section destinée aux touristes gay. Hébergement, bars, événements, clubs, manifestations, vous y trouverez les meilleures adresses, y compris celles proposées par des « insiders », des gays qui ont accepté de partager leurs bons plans avec vous.

Sur place, vous trouverez également toute une série de brochures spécifiques aux voyageurs LGBT au Visitor Information Center situé 900 Market Street, sur Hallidie Plaza. Accès par l’escalier mécanique descendant.

Et bien sûr, toutes les adresses gay et gay-friendly de San Francisco sont à retrouver dans notre guide gay de San Francisco !

(Photo principale : Golden Gate Bridge © Kerrick James / San Francisco Travel)

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

O√Ļ que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communaut√© mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre exp√©rience d‚Äôh√īte ou vos bons plans √† propos de votre ville, et tournez une vid√©o pour mettre en avant votre logement. Int√©ress√© ? Envoyez nous un email √† stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité