Sept
27
2013

Las Vegas fait son strip
27 Sept 2013
par Thierry Beaurepère / TETU

Las Vegas fait son strip

Visiter Las Vegas, cette oasis de lumière perdue dans le désert, c’est s’offrir un périple aux confins du luxe et du kitsch. Et tant qu’à jouer avec les clichés, autant aller jusqu’au bout du délire…

C’est donc au volant d’un cabriolet (quelques dizaines de dollars la location) qu’il faut parcourir le Strip, ce boulevard de sept kilomètres de long où tout n’est que néons et strass. Il faut ensuite refaire le parcours à pied, de jour puis de nuit, pour approfondir le sujet. La balade à la découverte des hôtels-casinos – que l’on visite comme des cathédrales – prend des heures. Car il y a foule.

Partout, des familles en goguette, gavées au Big Mac, des Américains moyens, chapeau de cow-boy vissé sur la tête, jouant des heures à la roulette avec l’espoir de vivre enfin leur... « American dream » !

Il y a d’abord la pyramide du Luxor et le New York-New York très « carton-pâte », ceinturé par un gigantesque roller-coaster. Idéal pour s’envoyer en l’air, à moins de préférer la tour Stratosphère et ses manèges perchés à 350 m au-dessus du sol ! Au MGM Grand, la démesure prend la forme de trois mille machines à sous, quand le château de l’Excalibur semble sortir d’une boîte de Playmobil. Au carrefour suivant, c’est une nouvelle explosion de délires : d’abord le mythique Caesars Palace et ses statues antiques. Ouvert en 1966, il est (avec le Flamingo) l’âme de Vegas… celle des putes et des mafieux !

À côté trône l’élégant Bellagio dont les ballets de jets d’eau émerveillèrent George Clooney dans Ocean’s Eleven. Le Venetian n’a pas à rougir avec ses… sept mille chambres ! Vous pourrez même offrir à votre moitié une croisière en gondole sur son Grand Canal, presque aussi beau que le vrai. Et comment faire l’impasse sur le Paris ? Sa tour Eiffel ressemble à s’y méprendre à la nôtre… sauf qu’elle est collée à l’Opéra Garnier.

Quand la chaleur se fait trop étouffante, il y a les piscines des hôtels et les galeries marchandes XXL, plus fraîches qu’un frigo… américain. Les galeries du Caesars Palace ou du Venitian ont montré la voie. Le centre commercial Crystals est le joyau ultime ! Pas une enseigne de luxe ne manque à l’appel. Vuitton et Prada y ont même ouvert leur plus grand magasin d’Amérique du Nord. A défaut de pouvoir vous offrir le dernier costard Armani, matez les fashion-victims qui défilent devant la boutique Tom Ford. Peine perdue ! Ils iront noyer leur chagrin dans le restaurant Beso Steakhouse d’Eva Longoria, l’héroïne de Desperate Housewives.

Votre banquier menace de vous dénoncer à la Banque de France ? Préférez le Fashion Show Mall, juste en face de l’hôtel Wynn qui scintille comme un lingot d’or. Plus abordable, il aligne deux cent cinquante boutiques, dont les grands magasins Macy’s et Bloomingdales. Et surtout l’enseigne Abercrombie et sa petite sœur californienne Hollister. On peut aussi opter pour les deux Las Vegas Outlet Center (l’un à Downtown, l’autre près de l’aéroport). Levi’s, Nike, Calvin Klein et d’autres y massacrent leurs prix. Relooké, vous pourrez alors enfin entamer vos pérégrinations nocturnes. La soirée démarre à 19 h, avec les innombrables spectacles et autres shows de magie…

Autre alternative : tester l’un des bars gays ! Ils sont éparpillés loin du Strip. Taxi obligatoire donc pour aller boire une « bud » au Garage, au Flex, au Backdoor ou à l’Eagle, quand les filles fileront au Kitty Bar. Et pour dépenser vos calories, direction le Krave, « le » club gay de Vegas, installé dans la continuité de la galerie marchande de l’hôtel Planet Hollywood, sur le Strip. À part ça reste les dizaines d’adresses hétéros qui enflamment chaque soir Vegas, comme le Studio 54 au MGM Grand ou The Pure au Caesars Palace. On y croise toujours de beaux gosses peu farouches. Mais le truc du moment, ce sont les night & day-club, avec pool party l’après-midi et dancefloor vibrant la nuit, comme le Marquee de l’hôtel Cosmopolitan. Certains organisent même des parties gays, notamment le Revolution Lounge du Mirage, le dimanche.

Photo © Thierry Beaurepère

 

 

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

O√Ļ que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communaut√© mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre exp√©rience d‚Äôh√īte ou vos bons plans √† propos de votre ville, et tournez une vid√©o pour mettre en avant votre logement. Int√©ress√© ? Envoyez nous un email √† stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité