Oct
08
2010

EuroPride 2013 : Marseille l’emporte devant Tel Aviv !
08 Oct 2010
par

EuroPride 2013 : Marseille l’emporte devant Tel Aviv !

Après Varsovie en 2010, Rome en 2011 et Londres en 2012, l’EuroPride 2013 aura lieu à Marseille ! Les délégués de l’Epoa (association européenne des organisateurs de gay prides), réunis fin septembre à Rome ont en effet préféré le dossier de Marseille à celui de Tel Aviv et désigné la cité phocéenne dans un vote à bulletins secrets.

L’EuroPride à Marseille en 2013, en pleines célébrations de « Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture », 16 ans après la dernière Europride organisée en France (Paris 1997), voilà qui devrait réjouir tout le monde. Sauf qu’à Marseille, ces derniers mois, quand on dégaine le mot « pride », tout devient très compliqué. Et cette décision en apparence très réjouissante risque de raviver le conflit très violent qui oppose anciens et nouveaux responsables de la pride marseillaise. Celui-ci s’était concrétisé en juillet dernier par l’organisation de deux gay prides, une « officielle » et une « dissidente ».

Car en attribuant l’EuroPride à la ville de Marseille, l’Epoa a de fait attribué ce dossier à Jean-Marc Astor, l’ancien responsable de la Lesbian & Gay Pride locale. Celui-là même qui s’est vu retirer le label officiel de la gay pride de Marseille par la coordination inter-pride France en mai dernier, pour « non-respect de sa charte éthique ».
Jean-Marc Astor rappelle qu’il avait déposé ce dossier dès 2007 et il se réjouit de la décision de l’Epoa. « Ca va booster Marseille, c’est une très bonne nouvelle pour la ville ». Et d’ajouter qu’il espère trouver d’ici là un consensus avec la nouvelle équipe de la gay pride.

Mais du côté de Christophe Lopez, de Tous&Go, désormais détenteur du label officiel de la gay-pride de Marseille, on n’arrive pas à se réjouir. C’est même plutôt la consternation : « C’est profondément énervant. Il a mené ces démarches dans son coin, sans prévenir personne. Montpellier postulait pour 2014, et là, tout est réduit à néant. On ne laissera pas faire ça ».

Les membres de l’Epoa doivent-ils déjà se mordre les doigts d’avoir choisi Marseille contre Tel Aviv ?

Du côté de la coordination inter-pride France, Stéphane Corbin, le président, temporise : « Il faut que nous prenions le temps de nous poser, d’examiner la situation. Cela sera fait dès le week-end prochain, à l’occasion d’un conseil que nous tenons à Lyon ».

La première EuroPride s’est tenue à Londres en 1992. Elle a depuis été organisée à Berlin, Madrid, Paris, Copenhague, Oslo, Cologne, Zürich, Rome, Stockholm, Hambourg, Manchester, Amsterdam ou Vienne. L’année dernière, elle s’était tenue pour la première fois dans l’est de l’Europe, à Varsovie.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité