Mai
18
2011

Anvers, Gand, Bruges : portraits gay de Flandre
18 Mai 2011
par mygaytrip

Anvers, Gand, Bruges : portraits gay de Flandre

Ils étaient près de 50 000 dans les rues de Bruxelles ce samedi 14 mai pour le défilé de la gay pride. Un beau succès pour cette 16ème édition, preuve, s’il en était besoin, du dynamisme de la vie gay bruxelloise. Cela ne saurait cependant faire oublier qu’en Belgique, où le mariage gay est autorisé depuis 8 ans, il fait bon vivre sa vie gay en dehors de Bruxelles et que le pays compte plus d’une destination idéale pour un city-break !

Pour vous en convaincre, nous avons choisi de vous présenter trois destinations très gay-friendly : AnversGand et BrugesAnvers, deuxième ville belge, cœur vibrant de la vie gay flamande, avec ses bars, ses clubs, sa scène cuir, est, à 2 heures de Paris, une ville d’avant-garde qui attirera les amateurs de design et de mode; Gand, cité dynamique à la vie gay discrète, en surprendra plus d’un, par son architecture flamboyante et sa vitalité; enfin Bruges, cocon culturel, romantique et tranquille, à 2h30 de train de Paris, destination idéale pour un week-end en amoureux.

Nous avons demandé à des habitants de ces trois villes de jouer les guides pour les lecteurs de myGayTrip.com. Ainsi, Samme à Bruges, Bart à Anvers et Jean-François & Kurt à Gand vous font découvrir leurs villes, le temps d’un week-end idéal !

*** ANVERS, coeur vibrant de la vie gay flamande, par BART

Bart a 43 ans. En couple depuis 12 ans avec Gaëtan, il est marié officiellement sous la loi belge depuis deux ans. Ingénieur en climatisation dans les bâtiments et travaux publics, il a longtemps vécu à Gand et à Bruxelles. Aujourd’hui, il vient d’aménager avec Gaëtan à Anvers. « Nous voulions changer d’air tout en restant dans une grande ville ». Et en dehors de Bruxelles, Anvers reste la plus grande ville belge, à 30 minutes à peine de la capitale en voiture.

« Anvers est beaucoup plus belle que Bruxelles. Ici, c’est un peu comme un petit Paris, avec de beaux magasins, de belles vues, de beaux bâtiments. C’est chic, et puis c’est une capitale de la mode ». Quant à la vie gay, elle a peu à envier à la vie gay à Bruxelles. « Evidemment, ce n’est pas Paris, Londres ou Barcelone, mais il y a des bars, des clubs, des saunas, un peu de tout. Et puis ce qui est typique ici, c’est qu’il y a une scène cuir et fétiche, unique en Belgique ». En effet, Anvers accueille même chaque année une Leather Pride, en janvier, 6 mois avant la gay pride d'Anvers.

Voici son guide, très personnel, d’un week-end réussi à Anvers !


Le MAS,
Museum Aan de Stroom, nouveau musée d'Anvers © MAS

Visites

Le MAS est le tout nouveau musée d’Anvers (ouverture le 17 mai 2011), situé dans l’ancienne zone portuaire. Le bâtiment à lui seul est une perle architecturale. Il regroupe les collections de plusieurs musées de la ville. A l’étage supérieur il y a un restaurant étoilé avec une superbe vue sur tout Anvers.
Museum Aan de Stroom - Hanzestedenplaats 1
+32 (0)3 338 44 34

Le Zoo est le cœur vert de la ville, peuplé par plus de 5 000 animaux. C’est un des plus anciens zoo au monde. Depuis plus de 160 ans ce jardin anglais romantique demeure, en plein centre-ville, un lieu de rencontre unique pour les jeunes et les moins jeunes.
Zoo d'Anvers - Koningin Astridplein 26
+32 (0)3 202 45 40

A ne pas manquer, la maison du peintre Rubens, où il a vécu et travaillé pendant 25 ans, à partir de 1610. Rubens est la figure la plus célèbre d’Anvers, cette maison-musée est visitée par des centaines de milliers de touristes chaque année.
Rubenshuis (Rubens House) - Wapper 9/-11
+32 3 201 15 55

Quelques endroits à ne pas rater : la gare centrale, superbe témoignage de l’architecture ferroviaire, situé non loin du quartier diamantaire(Diamond Square Mile) et de Chinatown (le seul Chinatown de Belgique) ; le centre historique, avec la Grand Place (Grote Markt),Groenplaats et la cathédrale, un des plus beaux édifices gothiques européens.

Shopping

Anvers est une des capitales européennes de la mode, berceau de Dries Van Noten, Ann Demeulemeester ou Walter Van Beirendonck, notamment. Pour découvrir quelques unes des meilleures enseignes, rendez-vous sur Le Meir, la rue du shopping, en plein cœur d’Anvers

anvers gay pride
Grote Markt, la Grand Place, pendant la gay pride 2010 © DR

Sortir

Le Hessenhuis Café est le bar-restaurant gay idéal pour démarrer la soirée. Très beau cadre, clientèle plutôt jeune, qui vient en before du Red and Blue.
Hessenhuis café - Falconrui 59
+32 (0)3 231 13 56

Le Red & Blue est le club gay incontournable d’Anvers. Il accueille les plus grandes soirés (Salvation, Club Flesh) et attire une clientèle internationale
Red & Blue - Lange Schipperskapelstraat 13
+32 (0)3 213 05 55

Et puis pour les plus fêtards, je conseille la soirée Mezzo Giorno, d’abord lancée sous forme d’after de la soirée Navigaytion, aujourd’hui disparue. C’est une grande soirée gay, qui a lieu 5 fois par an et qui attire jusqu’à 800 personnes.
Mezzo Giorno @ Zaal Cinema - Lange Brilstraat 12

*** GAND, CITE DYNAMIQUE ET VIE GAY DISCRETE par JEAN-FRANCOIS et KURT

Jean-François, 42 ans, bibliothécaire, et Kurt, 45 ans, ingénieur, vivent à Gand depuis 10 ans. Jean-François est Français et a longtemps partagé sa vie entre Paris, en semaine et Gand, le week-end. Quand il a souhaité s’installer définitivement avec Kurt, il y a 3 ans, ils ont quitté le centre-ville, direction Sint-Martens-Latem, à quelques minutes, dans la verdure, le long de la Lys.

De Gand, ils apprécient le cadre : « C’est aussi joli que Bruges mais moins centré sur les touristes donc plus agréable à vivre ». Gand, ville étudiante, ville jeune, dynamique, mais dont la vie gay semble s’être un peu assagie ces derniers temps : « Il y quelques années, ca bougeait plus, avec les soirées Belmondo par exemple. Aujourd’hui tout est plus discret. Il y a même des soirées privées où ne sont admises que des personnes cooptées. C’est nouveau ».

Voici leur guide, très personnel, d’un week-end réussi à Gand !


Photo : Graslei, le quai animé de Gand, le long de la Lys © Thomas Kindermans

Visites

Incontournable, le S.M.A.K., musée municipal d’art actuel, avec ses collections de pop art ou d’art conceptuel. Situé dans le parc de la Citadelle.
S.M.A.K. – Citadelpark
+32 (0)9 240 76 01

A voir également, le musée du Design, unique en Belgique, en face du quai Graslei
Musée du Design - Jan Breydelstraat 5
+32 (0)9 267 99 99

Pour flâner, le Marché au fleurs, en face de l'Opéra, sur le Kouter et son immanquable Blauwe Kiosk où vous pourrez déguster vin blanc et huitres, avec quelques gays gantois habitués des lieux ! Samedi et dimanche matin

Une idée de promenade, surtout s’il fait beau : découvrez les plats paysages des environs de Gand en louant un bateau (pas besoin de permis) sur la Lys, vers les villages pittoresques des dehors de la ville. Emportez votre pique nique mais attention, ne stoppez pas dans le jardin de quelqu’un, vous seriez très mal reçu !
MBC Minerva Boat Company bvba - Coupure rechts / Lindelei 2a
+32 (0)9 233 79 17

Shopping

Nous vous recommandons la boutique Jan Welvaert, un très beau concept store, situé dans une belle maison gantoise, avec son plafond et ses cheminées typiques. Un bon point de départ pour découvrir d’autres boutiques.
Jan Welvaert Concept Store - Brabantdam 61, 9000 Gand

Si vous voulez ramener des petites souvenirs de Gand ou de Belgique, évitez les magasins classiques et préférez les Kringwinkel (un peu comme Emmaüs) où tu trouves des objets et du mobilier pour à peine quelques euros.
Par exemple, près du Kouter : Kringwinkel Ateljee vzw - Zandpoortstraat 49
+32 (0)9 233 96 20

Manger

Près des musées, à côté des monuments touristiques, la brasserie Belga Queen est un endroit très gay-friendly, avec sa terrasse des bords de Lys, sur la Graslei
Brasserie Belga Queen - Graslei 10
+32 (0)9 280 01 00

Deux autres restaurants à recommander : après une journée de shopping, le Martino, à côté du Zuid, vous accueille dans un décor de resto américain
Martino - Vlaanderenstraat 125
+32 (0)9 225 01 04

Et aussi le restaurant bar Grade, stylé, lounge, trendy, à côté du S.M.A.K.
Grade - Charles de Kerchovelaan 81
+32 (0)9 224 43 85

Un conseil pour tous les restaurants, réservez pour le dîner !

Sortir

Pour de vraies soirées gay, allez à Anvers ou Bruxelles. Mais les fêtes de Gand, en juillet (Gentse Feesten du 16 au 25 juillet 2011) sont un moment très fort de la vie gay gantoise, avec notamment le festival électro 10 Days Off, organisé au Vooruit (un monument incontournable avec un bar en rez-de-chaussée) et les soirées gay à la salle Cocteau. C’est très festif !
Vooruit - Sint-Pietersnieuwstraat 23
+32 (0)9 267 28 28

Cocteau - Zuidstationstraat 9
+32 (0)9 329 79 83

Sinon, les plus jeunes pourront aller faire un tour au Casa Rosa, bar attenant au Centre Gay et Lesbien
Foyer Casa Rosa - Belfortstraat 39
+34 (0)4 86 58 94 76

Et les plus branchés au Culture Club
Culture Club - Afrikalaan 174
+32 (0)9 233 09 46

Un dernier bon plan, pour ceux qui voudraient sortir des sentiers classiques du centre-ville. A quelques minutes de Gand, à Sint-Martens-Latem (20 minutes en bus, ligne 35), vous déjeunerez ou dînerez dans un très chouette endroit : De Klokkeput. Super service, bonne cuisine, très belle terrasse devant l’église. Réservez !
De Klokkeput - Dorp 8 - 9830 Sint-Martens-Latem
+32 (0)9 282 47 75

Et le soir, continuez avec un verre au Bobar, les pieds dans le sable. Superbe endroit au milieu de nulle part, très belge, très chic. Venir entre amis.
Bobar - Dorp 10 - 9830 St Martens Latem

*** BRUGES, COCON CULTUREL, ROMANTIQUE ET TRANQUILLE, par SAMME

Samme, 33 ans, a toujours vécu à Bruges, sauf pendant les quelques années de ses études, à Gand et Anvers. Coordinateur artistique du Concertgebouw de Bruges, il y est notamment en charge de toute la programmation de danse contemporaine. Il est aussi le responsable de December Dance, le festival international de danse de Bruges, qui se tient chaque année pendant les 15 premiers jours de décembre.

Bruges, cité médiévale, patrimoine mondial de l’Unesco, visitée chaque année par près de 3 millions de touristes, est la première destination touristique de Belgique. Villégiature romantique a souhait, elle a aussi la réputation d’être une ville disons… calme ! « Cela est sans doute dû au fait qu’il n’y a pas d’université et donc pas d’atmosphère étudiante, comme à Gand. Mais Bruges n’est pas ennuyeuse, Il suffit de connaître les bons endroits ».

Pas d’établissements 100% gay ici, même s’il y a déjà eu des tentatives, sans lendemain. « Ces bars étaient trop repliés sur eux-mêmes, pas assez ouverts. Si vous cherchez ce genre d’endroits, allez plutôt à Gand, Anvers ou Bruxelles. A Bruges, vous trouverez des lieux gay-friendly, mixtes ».

Bruges, une destination romantique et tranquille, à découvrir à deux. « J’ai la chance, grâce à mon métier, de beaucoup voyager et donc de connaître la vie gay de beaucoup de villes. Quand je rentre à Bruges, j’aime pouvoir y profiter de sa tranquillité ».

Voici son guide, très personnel, d’un week-end réussi à Bruges !


Photo : les canaux de Bruges © Mark Dhamond

Visites

Bruges est surnommée la Venise du nord, une ballade en bateau sur les canaux parait incontournable ! Autre bon plan nature, louez un vélo et faite le tour de la vieille ville, c’est une très belle ballade. A faire en vélo également, la route vers Damme, à 8 kilomètres de Bruges, le long des canaux. Enfin par beau temps, organisez donc un pique nique à Konigin Astridpark ou Minnewaterpark.

Pour la vue, montez au beffroi. Par beau temps, vous pourrez apercevoir les falaises de Douvres, de l’autre côté de la Manche.
Beffroi de Bruges - Markt 7
+32 (0)50 44 86 86

S’il n’y avait qu’une visite à faire, choisissez le musée Groenige, musée des Beaux Arts, qui présente six siècles de peinture flamande, hollandaise et belge.
Groenige Museum - Dijver 12
+32 (0)50 44 87 51

Shopping

Dans ce joli magasin tenu par un couple gay, vous trouverez fringues et chaussures branchées, pour elle ou pour lui.
Fashionstore Leeloo - St.-Jakobsstrat 19
+32 (0)50 34 04 55

Manger

Pour déjeuner, petite adresse sans prétention mais excellente pour un repas sur le pouce
Sandwicherie St. Amandje - St. Amandsstraat 33
+32 (0)50 33 06 65

Le Pro Deo est petite adresse sympathique, très cosy, pour dîner. Il est situé dans la Langestraat qui a la particularité d’être la seule rue au monde à compter deux étoilés Michelin : De Karmeliet (au 19 de la rue) et Sans Cravate (numéro 159)
Pro Deo - Langestraat 161
+32 (0)50 33 73 55

Dormir

Voici deux adresses, aux deux extrêmes. Le Budgethotel Bauhaus accueille beaucoup de jeunes touristes étrangers, il y règne une ambiance internationale très sympa. Quant au Kempinski Hotel Dukes' Palace, disons que c’est le luxe à l’état pur !
Budgethotel & Hostel Bauhaus - Langestraat 135
+32 (0)50 34 10 93

Kempinski Hotel Dukes' Palace - Prinsenhof 8
+32 (0)50 447 888

Sortir

Le Soulbar Parazar est sans doute le lieu le plus gay-friendly de Bruges. Le week-end, on pousse les tables et les chaises et ca se transforme en club jusqu’à une heure très avancée de la nuit.
Soulbar Parazar - Torhoutsesteenweg 10
+32 (0)50 33 55 28

Voilà en endroit où j’aime prendre un verre avec des amis, dans la cour, au soleil. Le Café Risico un « brown café » belge typique, gay-friendly, très cosy, avec un grand choix de bières.
Café ’t Risico Jeruzalemstraat 53
+32 (0)50 491169

Gay friendly également, le Comptoir des arts, avec une clientèle beaucoup plus jeune, une belle cave, musique
Comptoir des arts - Vlamingstraat, 53
+32 (0)49 438 79 61

Et puis tous les soirs, un spectacle de danse ou de musique classique à découvrir au Concertgebouw, centre international de musique et des arts scéniques ou au centre culturel de Bruges.
Concertgebouw Brugge - ’t zand 34

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité