Madrid : 147 lieux gays

Le gay Madrid est, à plus de 600 m d’altitude, la capitale la plus haute d’Europe. Aussi glaciale en hiver que torride en été. Madrid offre tous les attraits d’une grande capitale européenne. Des dizaines de musées (Prado, Thyssen-Bornemisza, Reine Sofia) et de monuments (Palais Royal, gare d’Atocha, basilique San Isidro), d’immenses parcs (Casa del Campo, Retiro), un métro rapide, propre et climatisé, un centre-ville à taille humaine, des boutiques qui raviront tous les shopping addicts (El Corte Inglés, Zara, Bershka, Pull & bear, XTG ou ES pour les marques locales).

Mais au-delà de ces incontournables, le gay Madrid est avant tout une capitale à vivre : il faut prendre le temps de siroter un verre sous les arcades de la Plaza...
Voir plus
12
Vous souhaitez promouvoir votre établissement dans nos pages ?
Contactez nous

Madrid : 147 lieux gays

Le gay Madrid est, à plus de 600 m d’altitude, la capitale la plus haute d’Europe. Aussi glaciale en hiver que torride en été. Madrid offre tous les attraits d’une grande capitale européenne. Des dizaines de musées (Prado, Thyssen-Bornemisza, Reine Sofia) et de monuments (Palais Royal, gare d’Atocha, basilique San Isidro), d’immenses parcs (Casa del Campo, Retiro), un métro rapide, propre et climatisé, un centre-ville à taille humaine, des boutiques qui raviront tous les shopping addicts (El Corte Inglés, Zara, Bershka, Pull & bear, XTG ou ES pour les marques locales).

Mais au-delà de ces incontournables, le gay Madrid est avant tout une capitale à vivre : il faut prendre le temps de siroter un verre sous les arcades de la Plaza Mayor, fendre la foule à Puerta Del Sol, arpenter les ruelles de Malasaña, berceau de la Movida, et surtout de Chueca, l’épicente de la vie gay de Madrid.

Et si vous voulez vraiment connaître le gay Madrid, alors venez y « faire » la gay pride l’année prochaine ! Orgullo (« fierté ») est la plus grande fête de l’année à Madrid. Dans les premiers jours de juillet, la ville perd soudain toutes ses inhibitions. Le temps d’un week-end, elle se retrouve, telle un seul homme, agglutinée sur les trottoirs de Chueca, ivre de fête, à moitié nue.  Madrid s’amuse. Madrid fait la fiesta. Une fiesta à ne surtout pas rater !