Juil
23
2014

En Catalogne, il n’y a pas que Barcelone !
23 Juil 2014
par mygaytrip

En Catalogne, il n’y a pas que Barcelone !

Si on vous dit Catalogne, vous allez penser surtout à Barcelone, avec son quartier gay d’Eixample, l’Axel Hotel, la Sagrada Famillia, le parc Guëll, la plage gay de Mar Bella,… Mais en cherchant un peu plus loin, la région permet aux voyageurs gays de découvrir bien d’autres choses. mygaytrip.com vous accompagne pour une visite guidée de la région Catalogne, communauté autonome et première destination touristique de l’Espagne.

Sitges
Sitges, le plus gay des villages catalans se trouve à seulement 30 minutes de Barcelone, en voiture ou en train Renfe. Il s’agit d’une des destinations de vacances préférées des gays européens. On y trouve des plages magnifiques, en plein centre ville ou plus isolées, comme la plage gay naturiste dite de « l’homme mort », des dizaines d’établissements gays, animés de jour comme de nuit. Pendant l’été, l’animation de la ville atteint son apothéose au mois août au cours des célébrations de la Fiesta Mayor. Depuis la plage est lancé un spectaculaire feu d’artificee qui attire des dizaines de milliers de personnes de toute la région. C’est l’occasion aussi de découvrir les danses locales et notamment la Moixiganga, danse folklorique typique de la grande tradition Sitgestienne.

Tarragone
La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle abrite de nombreux centres de loisirs et de nombreux monuments : 14 vestiges romains et 8 de style moderniste. En 1995, le célèbre parc à thèmes Port Aventura s’y est installé offrant aux visiteurs la plus grande montagne russe d’Europe, un bon moyen de s’envoyer en l’air. Cette nouvelle attraction modifie complètement l’horizon du parc, visible à plusieurs kilomètres de distance. Tarragone permet ainsi d’allier un mélange de tradition et de modernité qui en fait une attraction touristique de premier ordre, à moins d’une centaine de kilomètres au sud de Barcelone.

Reus
Ancien village médiéval, cette ville a réussi à s’agrandir en devenant un pôle puissant de l’économie catalane. Il s’agit aussi du lieu de naissance du célèbre Gaudi, même si l’architecte n’a pas construit d’édifices comme il a pu le faire à Barcelone. La ville lui a dédié un musée high-tech interactif d’une surface de 1 200m². Le Gaudi Center permet d’explorer les secrets et la vision de cet architecte avant-gardiste. La ville est facilement accessible via son propre aéroport, ou bien en train depuis Barcelone.

Lloret del mar
Excellemment située (à 80 km au nord de Barcelone et à 45 km de l’aéroport de Gérone) et connue pour la diversité de son offre touristique. La première station balnéaire de Catalogne en nombre de places hôtelières et de nuitées offre aux touristes des idées de randonnées à faire pour visiter son patrimoine culturel. Cette ville a accueilli le festival Delice Dream, le spring break gay européen, deux années de suite, preuve de sa chaleureuse hospitalité envers la communauté gay.

Gérone
Longtemps connue comme l’aéroport d’arrivée des compagnies low cost qui ne pouvaient pas atterrir à Barcelone, la ville n’a rien  à envier aux autres cités médiévales espagnoles, notamment avec son vieux quartier, le Barri Vell, délimitée par des murailles moyenâgeuses et des bastions de l’époque moderne. Cet héritage fait encore plus présent dans le quartier juif, Call Jueu, enchevêtrement de petites rues médiévales. Gérone est aussi connue pour abriter le meilleur restaurant du monde (2013) : El Celler de Can Roca

Envie de découvrir plus d’informations sur la destination Catalogne, n’hésitez pas à faire un tour sur www.catalunyaexperience.fr !

Et si vous ne connaissez pas encore Barcelone : www.barcelonaguidebureau.com

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité