Juin
29
2014

Amanda Lepore, rencontre avec l'icône des nuits gay new-yorkaises
29 Juin 2014
par Marc Dedonder

Amanda Lepore, rencontre avec l'icône des nuits gay new-yorkaises

On dit d’elle qu’elle est la transexuelle la plus célèbre au monde. Egérie de David LaChapelle, reine des nuits new yorkaises, icône gay extravagante, chanteuse, on l’a vue sur scène à la gay pride de Madrid ou paradant au Mardi Gras de Sydney, animatrice des soirées gay les plus hype à New YorkRioou Paris...

Amanda Lepore sort aujourd’hui son tout premier album, « I… Amanda Lepore », écrit avec Cazwell, et avec des participations de Risqué ou M.Y.A. Quinze titres que ses fans attendaient depuis de longs mois.

Il y a quelques semaines, nous l’avons appelée, chez elle, à New York, et l’avons interrogée sur cet album, Cazwell, son corps, Lady Gaga, Jessica Rabbit et sur ses lieux préférés dans le monde. De sa voix douce et grave, elle nous a répondu avec franchise et beaucoup d'humour.

« I… Amanda Lepore » est votre tout premier album
Amanda Lepore : Oui ! Il rassemble tous les titres que vous connaissez déjà, Champagne, Marilyn etc. En tout 15 titres (voir la pochette ci-dessous, ndlr). La plupart écrits par Cazwell. Risqué a aussi travaillé sur 2 titres, dont Marilyn. M.Y.A est aussi venue faire un featuring sur un des titres.
Nous avons mis du temps à sortir cet album, parce que nous voulions que tout soit parfait. Et puis nous voulions nous organiser pour pouvoir faire un peu de promo avec Cazwell, ensemble.

I... Amanda Lepore myGayTrip.com

Dans le titre « Marilyn », vous chantez « Madonna ? trop riche ! Britney ? trop jeune ». Que pensez-vous de Lady gaga ?
AL : A l’époque où j’ai écrit cette chanson, elle n’existait pas, donc je n’en ai pas parlé (rires). Mais je l’aime bien. Elle a un petit truc en plus par rapport à Britney ou Christina Aguilera… Quelque chose d’assez personnel. Du coup, elle retient l’attention des gens, ils sont prêts à l’entendre et à ouvrir leur esprit, c’est une bonne chose.

Cazwell, justement, que pouvez nous nous dire de votre relation ?
AL : J’ai toujours adoré sa musique. Je l’ai rencontré il y a très longtemps, quand il a débarqué à New York. Je le voyais dans des soirées. Un jour, à une soirée de David LaChapelle, on a bu une coupe de champagne ensemble. Et ensuite, il m’a proposé le titre Champagne
Grâce à lui, j’ai pris énormément confiance en moi. Il m’a donné la possibilité de m’exprimer grâce à la musique. Après la mode et le monde de la nuit, la musique me paraissait être une voie naturelle pour évoluer, et il m’a aidé à prendre ce chemin (Retrouvez notre interview de Cazwell, publiée en mars dernier)

 

Sur votre Facebook, vous accueillez vos fans avec ce message: « Salut… C’est Amanda Lepore, la transsexuelle numéro 1 au monde, équipée d’un vagin 100% fonctionnel… ». Ca vous convient ce titre de «  transsexuelle la plus célèbre du monde » ?
Je suis très fière d’être transsexuelle. Et j’accepte cet honneur avec grand plaisir (rires)

Vous auriez décidé de changer de sexe à 11 ans, et vous auriez eu votre première opération à 15 ans. Légende ou vérité ?
C’est vrai ! J ‘ai toujours su que je voulais être une fille, je m’habillais comme une fille. Alors il a fallu que je devienne une fille, le plus vite que j’ai pu.
Mais je n’avais jamais aspiré à devenir une icône. Je voulais juste être une fille normale. Etre heureuse, et vivre, tout simplement. Avoir un petit boulot tranquille. Bon, à ce niveau-là, j’ai complètement raté ma vie (éclat de rires)

Vous vous êtes vraiment inspirée de Jessica Rabbit pour sculpter votre corps ?
J’ai toujours adoré les stars de cinéma blondes. Marilyn, Jayne Mansfield. Quant à Jessica Rabbit, elle a un corps tellement parfait ! Aujourd’hui, je pense que je suis à mi-chemin entre Jessica Rabbit et Marilyn.

Amanda Lepore Amadeo Turello myGayTrip.com
Amanda Lepore by Amadeo Turello

Etes-vous satisfaite de votre corps aujourd’hui, après tant d’opérations ?
Vous n’avez pas idée à quel point je me sens heureuse dans ce corps aujourd’hui. C’est incroyable. C’est tellement au-delà de tout ce que j’espérais de la vie. Je suis allée tellement au-delà de mes espérances. Grâce à ce corps, je peux m’habiller comme j’en rêve, je peux exprimer toute ma féminité et ma joie de vivre.

De quoi avez-vous envie pour les années à venir ?
Continuer à me produire sur scène, encore et encore. Et puis comme j’aime dessiner tous mes vêtements, pourquoi pas m’orienter ensuite dans le stylisme ?

On a dit de vous que vous étiez la reine de New York, qu’aucune soirée new yorkaise ne pouvait décoller tant qu’on ne vous y avait vu… Quels sont vos endroits favoris à New York ?
Un bar ? Je ne sors pas beaucoup dans les bars mais il y a un endroit où on peut me trouver parfois : le G Lounge. J’y présente des spectacles de strippers et de gogos dancers. C’est un endroit très drôle, très intime, à recommander à tous ceux qui voudraient découvrir le gay new York et qui voudrait me rencontrer…

Un restaurant ? Le B.E.S., le Boutique Eat Shop, un endroit avec une atmosphère très particulière, un endroit pour voir et être vu, un endroit parfait pour sortir et se faire remarquer
Un hôtel ? Le Standard Hotel. Il a un superbe restaurant, c’est un endroit idéal pour sortir la nuit, la clientèle est très belle
Un club ? La soirée Vandam, le dimanche soir, au Greenhouse. C’est un endroit unique. J’adore la musique, ils ont de très bons djs, la clientèle est très mixte, des gays, des hétéros, des clubbeurs, des fashionistas, des trans… C’est un endroit qui donne envie de se faire belle.
Une boutique ? J’ai l’habitude de faire moi-même mes costumes. Mais je ne sais pas faire mes chaussures. Alors disons la boutique de Christian Louboutin, dans le Upper East Side.

Un endroit dans New York où un touriste pourrait vraiment sentir l’atmosphère de NYC ?
A l’angle de la 57ème rue et de la 5ème avenue. Vous pouvez apercevoir le Plazza, Central Park, Tiffany et toutes les magnifiques boutiques de la 5ème. Je pense que c’est un endroit parfait pour un touriste.

Dans quelle autre ville du monde vous sentez-vous comme chez vous ?
J’ai été tellement impressionnée par Paris quand je suis venue la première fois. Tout est si ancien et extraordinairement beau. J’avais l’impression d’être à ma place dans cette ville.

Amanda Lepore Amadeo Turello myGayTrip.com
Amanda Lepore by Amadeo Turello

Quels sont vos endroits favoris dans le monde
Un hôtel ? Le Ritz, à Paris. Je n’aime pas les hôtels modernes, je m’y sens mal à l’aise. J’aime les vieux établissements. Pendant une fashion week, à la suite d’un défilé Dior, j’avais animé la soirée qui suivait, au Ritz, avec Cazwell. Et je suis tombée totalement sous le charme de cet endroit, qui dégage un glamour un peu suranné, un vieux classique. Je m’y sentais tellement bien qu’on a dû me pousser dehors, je ne voulais plus partir (rires)
Un bar ? Je ne suis pas très bar… Je suis plutôt du genre room service quand je suis en voyage. Je ne sors de ma chambre que pour me rendre là où je dois faire le show ou animer une soirée.
Un restaurant ? Là encore, je suis plutôt room service. Et sinon, je préfère me faire emmener au restaurant. Et du coup, je ne me souviens jamais des noms des endroits où j’ai mangé.
Un club ? Je ne me souviens pas de son nom mais c’était un club à Istanbul. Un endroit extraordinaire ! J’étais terrifiée à l’idée de me produire dans cette ville, je pensais que j’allais me faire arrêter pour outrage (rires). Et puis je suis arrivée dans le club, qui ressemble à un cirque. Ils avaient décoré ma loge avec des photos de David LaChapelle. J’ai passé un moment incroyable.
Une plage ? Les plages de Hawaï. Le sable est noir, l’eau est d’un bleu profond. Moi qui suis blonde, avec une peau très blanche, c’est parfait pour me mettre en valeur (rires)

 

L’endroit parfait pour faire la fête ?
Ibiza ! Si vous aimez sortir en club, c’est l’endroit idéal. C’est tellement excessif, ca ne s’arrête jamais, il y a les meilleurs djs du monde. J’adore !

Où trouve-t-on les plus beaux garçons ?
Au Brésil, sans aucun doute. Les filles, les garçons, ils ont tous des corps sublimes.

Une ville pour tomber amoureuse ?
Paris est vraiment la ville romantique par excellence. Sortir le soir, à deux, dans un petit restaurant, puis aller faire une promenade, main dans la main, dans les rues…

La ville pour se marier ?
Hawaï ! Ca ressemble au paradis, il y a des fleurs sublimes partout. C’est une vraie carte postale et en plus vous êtes seuls au monde là-bas. En plus, il y a beaucoup plus d’hommes que de femmes sur cette île, c’est parfait pour trouver un mari !

Amanda Lepore Marilyn myGayTrip.com
Extraits du clip Marilyn

La ville la plus gay-friendly ?
Pour moi, c’est ma ville, c’est New York

Un objet que vous emmenez toujours en voyage ?
J’ai toujours une bouteille d’eau avec moi. Et sinon, comme je ne sors jamais sans maquillage, sans beaucoup de maquillage, j’ai toujours ma trousse sur moi. Un rouge à lèvre, du mascara waterproof, histoire de pouvoir faire un raccord instantanément !

Plutôt couloir ou hublot ?
Couloir. Je n’aime pas me sentir coincée.

Votre meilleur conseil pour voyager ?
Ne jamais prendre l’avion avec des chaussures neuves. J’adore porter des talons hauts mais en voyage, il faut être raisonnable (rires)

Votre destination de rêve ?
Je ne connais pas Saint-Tropez. Ca a l’air tellement glamour là-bas !

Une photo d’un de vos derniers voyages ?
Ce n’est pas une photo personnelle, c’est le flyer d’une des soirées que j’ai données à Ibiza l’année dernière. J’adore ce visuel !

Amanda Lepore Cafe Ole myGayTrip.com

Amanda Lepore, à suivre sur Facebook ou sur son site officiel.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité