Aidez-nous à continuer à créer un  monde plus accueillant : participez à notre campagne de financement participatif (à partir de 100$) et devenez investisseur de misterb&b !

En savoir +
juin
24
2017

Host story: Voyager en restant chez soi
24 juin 2017
par Saverio

Host story: Voyager en restant chez soi
misterb&b host stories

Rocky est l'un de nos hÎtes les plus expérimentés de Milan. Un artiste britannique ouvert d'esprit qui vit en Italie depuis 10 ans. Il est dans la mode, l'art et la musique contemporaine. Il aime voyager autant qu'il aime héberger. Dans son histoire, il nous parle des merveilles et des joies de faire partie de la communauté misterb&b. Le désir de se faire de nouveaux amis, de tisser des liens et de laisser les expériences des autres vous toucher. Préparez-vous à vous sentir inspiré et à séjourner à Milan comme un gay local !

 

Qui sont les personnes intéressantes que vous avez rencontrées ?

Ouah ! J'ai rencontrĂ© beaucoup de personnes intĂ©ressantes : des crĂ©ateurs aux collectionneurs d'art, en passant par des journalistes et des conteurs ; beaucoup de gens sympathiques et ouverts d'esprit venant du monde entier. Certains viennent ici pour le travail et d'autres sont en vacances. Milan est une ville sophistiquĂ©e et Ă©lĂ©gante.

 

Comment est-ce que d’hĂ©berger les gens de la communautĂ© gay ?

DĂ©sormais, j'adore hĂ©berger autant que j'ai toujours aimĂ© voyager. Je veux dire... mes visiteurs viennent Ă  Milan, ma ville, ils sĂ©journent chez moi et ils apportent leur culture avec eux bien sĂ»r. Ces rencontres font donnent l'impression d'avoir voyagĂ© soi-mĂȘme. Sauf que l’on est vraiment Ă  la maison, dans son propre espace.

Une grande dose de confiance est nĂ©cessaire, mais rencontrer de nouvelles personnes peut ĂȘtre Ă©tonnant Ă  un tel point que ça peut avoir des influences positives sur notre personnalitĂ©. Et c'est encore plus vrai si ces personnes sont gays. Parce que cela aide Ă  briser la glace et Ă  tisser des liens plus facilement. Les gens sont ce qu'ils sont, j'aime avoir le sentiment que je fais quelque chose pour la communautĂ© gay en leur offrant un endroit sĂ»r et confortable pour y sĂ©journer et qui plus est dans une maison gay sans tabous.

De plus, quand on voyage, on a Ă©galement un dĂ©sir intĂ©rieur de tisser des liens, surtout si l’on voyage seul. Bon nombre de mes invitĂ©s aiment parler et partager leurs expĂ©riences. Nous abordons beaucoup de sujets : les problĂšmes actuels, les Ă©vĂ©nements qui font l'actualitĂ©, les choses que nous aimons et que nous pourrions avoir en commun... et bien sĂ»r ĂȘtre gay ! 

Qu’avez-vous entendu ou appris d’intĂ©ressant depuis que vous vous ĂȘtes lancĂ© comme hĂŽte ?

Nos conversations peuvent traiter de plusieurs sujets. Bien Ă©videmment, avec les voyageurs venus de l'Ă©tranger, les opinions peuvent diverger grandement, mais j'aime discuter et provoquer mes interlocuteurs un peu, surtout en discutant des questions sociales et des modes de vie. Le coming out, la jeunesse, l'adolescence et les droits de l'homme sont des sujets de conversation communs. J'aime aussi parler d'art, de musique et de cinĂ©ma. Les choses les plus intĂ©ressantes se rattachent Ă  la vie des gens, comme entendre parler de leurs familles, de leurs styles de vie et de leurs intĂ©rĂȘts.

Les voyageurs que j'ai hébergés étaient tous à la recherche d'un hébergement moins cher, d'un endroit sûr pour y laisser leurs affaires et d'un emplacement central. Les visiteurs qui sont restés le plus longtemps étaient à Milan pour le travail, les autres venaient juste pour un week-end ou en transit et appréciaient la commodité de mon appartement. Je suis trÚs proche de la gare de Milano Centrale et des liaisons avec l'aéroport.

Le temps passĂ© Ă  se promener et Ă  visiter la ville peut ĂȘtre limitĂ©. Bien sĂ»r, les voyageurs ont leurs itinĂ©raires et leurs horaires, je dois travailler donc j'ai les miens aussi ! Habituellement, j'essaie de passer du temps avec eux Ă  leur arrivĂ©e : partager une tasse de thĂ© et profiter de ce moment pour leur donner des informations sur Milan, les choses Ă  faire ou les lieux Ă  voir, et comment se dĂ©placer dans la ville. Parfois, nous partageons Ă©galement ce moment le soir autour d'un verre de vin assis sur ma belle terrasse, ou autour du petit-dĂ©jeuner le matin. 

 

Quel est le meilleur souvenir que vous avez partagé avec un voyageur ?

Je pense que mon meilleur souvenir est celui d'un jeune marocain qui visitait Milan pour la premiÚre fois pour y passer un week-end de plaisir. Je lui ai proposé de l'emmener faire un tour en vélo la nuit pour lui montrer mes coins historiques préférés de la ville. Le courant est passé entre nous, il a vraiment apprécié Milan et la balade à vélo ; d'un moment à l'autre il criait « Je suis HeuREUx !! »

Ça nous faisait rire tous les deux. Plus tard, il m'a invitĂ© Ă  dĂźner et bien sĂ»r avec de la bonne nourriture italienne et du bon vin, nous avons continuĂ© Ă  nous marrer. Une romance, Ă  la fois douce et passionnĂ©e, apparaissait. Dans la vraie vie, je l'aurais invitĂ© Ă  la maison. Sauf qu'il y sĂ©journait dĂ©jĂ . 

 

Donc vous pouvez voir que j'apprécie vraiment l'hébergement et que je n'ai eu que de bonnes expériences. J'espÚre que cela va servir de source d'inspiration pour les nouveaux voyageurs et hÎtes !

 

                                           

 

 

En route pour Milan ? Consultez l’annonce de Rocky sur misterb&b

 

 

RACONTEZ-NOUS VOTRE HISTOIRE !

Nous avons hĂąte d'entendre votre aventure sur misterb&b !  Partagez votre histoire de voyageur ou d’hĂŽte avec nous ! Dites aux gens comment s'amuser dans les quatre coins du monde ! Envoyez un e-mail Ă  support@misterbandb.com

Publicité
Voyager gay Ă ...
-
Publicité