Aidez-nous à continuer à créer un  monde plus accueillant : participez à notre campagne de financement participatif (à partir de 100$) et devenez investisseur de misterb&b !

En savoir +
sept.
26
2018

L'autre Paris gay : drag, danse et drinks !
26 sept. 2018
par Calvin

L'autre Paris gay : drag, danse et drinks !

Tandis que le Marais domine toujours en tant que quartier gay le plus important de la capitale queer de France, la vie nocturne alternative du gay Paris se développe lentement, principalement grâce au milieu drag et vogue.  Voici quelques unes de nos meilleures adresses gays « underground » à visiter la prochaine fois que vous serez à Paris.

  

Les clubs gays alternatifs à Paris

La discothèque La Java n'est qu'à quelques minutes à pied du Gibus, l'un des principaux clubs gays de Paris, mais les deux publics ne pourraient pas être plus différents. La soirée  mensuelle House of Moda est l'un des plus gros succès de La Java, et propose un code vestimentaire drag à thèmes (bien qu'il ne soit pas nécessaire de se déguiser pour entrer dans le  club). 

 

L'ambiance de ce club mixte underground (il est littéralement en sous-sol) est électrique, avec pour invités des DJ locaux et internationaux qui jouent de la house et de la techno pour un public extrêmement créatif et accueillant. Arnaud Crame, le cofondateur et DJ résident, décrit la House of Moda comme « un univers de queens, de tenues dingues, de codes vestimentaires bizarres et de personnes les appréciant »  

© Facebook/Kindergarten Party

 

La Java accueille également tout un tas d'autres soirées LGBTQ « underground » à Paris, comme la soirée mensuelle Troux Aux Biches, mêlant électro et techno, et la Gang Bambi, un dragathon électro et disco. 

 
L'une des nouvelles venues sur la scène drag est la Kindergarten, qui se décrit elle-même comme « une soirée pour club kids queers », inspirée du milieu des club kids new-yorkais des années 1990 menés par Michael Alig. Vous y verrez des personnages, des spectacles, des costumes et beaucoup de maquillage ; cela vaut vraiment le détour si vous voulez découvrir un autre côté de la vie nocturne gay à Paris. 


Les lundis à Paris sont généralement synonymes de gueule de bois pour la majorité de la communauté queer. Pourquoi ? À cause de Rosa Bonheur, bien sûr. Niché dans un lieu situé sur les collines du parc des Buttes-Chaumont dans le XIXe arrondissement de la ville, Rosa débute comme une fête décontractée en extérieur l'après-midi et se termine généralement en mélange chaotique sur la piste de danse. Le public mixte d'hétéros, de bobos branchés et de public LGBTQ danse sur du disco, de l'électro et de la pop des années 1980 et 90. Allez-y tôt ou préparez-vous à une longue file d'attente. 

© Facebook/Troux Aux Biches

 

Les bars gays alternatifs à Paris

Bien qu'il ne soit pas à 100% gay, le célèbre bar La Perle attire toutes sortes de gens, dont une grande foule de LGBTQ et de passionnés de mode. En effet, le bar est devenu tristement célèbre après la débâcle raciste du styliste John Galliano, en terrasse de La Perle.


Cela n'a pas affecté la popularité du bar, qui au contraire, s'est accrue. Ouvert toute la journée et proposant de la restauration, l'endroit prend vie en soirée, attirant de jeunes dandies, parmi lesquels beaucoup ont un œil sur la foule et l'autre sur le miroir. 
 

Si toutes ces poses et ces moues sont trop pour vous, dirigez-vous vers le Duplex, qui est officiellement le bar gay le plus ancien du Marais, et offre une alternative populaire aux repaires habituels. Ce lieu « à l'ancienne » a renoncé aux éclairages criards, à la musique forte et aux connotations sexuelles de nombreux bars parisiens. En fait, c'est l'endroit idéal pour rencontrer de nouvelles personnes et avoir une conversation agréable.

© Facebook/Duplex

 

Il y a une petite salle à l'étage et un balcon permettant de jeter un coup d'œil au reste de la foule au rez-de-chaussée, généralement composée d'un mélange de hipsters de 30 à 40 ans, de barbus et de garçons au look étudiant, entre autres.  

 

Si vous visitez Paris avec misterb&b pour la première fois, vous n'avez peut-être pas encore entendu parler des soirées « VendrediX » et « MercrediX » organisées en efterwork mais vous devriez vraiment faire l'effort de les inscrire à votre agenda. Les deux événements, qui se tiennent en début de soirée, sont des fêtes décontractées qui attirent une foule mixte de mecs venus à la fois pour discuter et flirter (et boire beaucoup de bière pas chère).  

© Facebook/House of Moda

 

Pendant les mois les plus chauds, le VendrediX a lieu en bord de Seine, tandis que l'édition de milieu de semaine du mercredi change régulièrement de lieu, alors consultez leur page Facebook avant de sortir. Oh, et c'est aussi totalement gratuit !

 

Tout comme l'exploration de la librairie LGBTQ historique Les Mots à la bouche, dans le centre de Paris. Quand vous en aurez assez de toutes ces soirées, trouvez votre dose de culture ici. Cette célèbre librairie est remplie entre autres de romans, de magazines et de fanzines queers, dont quelques titres en anglais. Cette tranche d'histoire est réellement un joyau du Paris gay alternatif 

Gardons le contact
Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBTQ ! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Voyager gay à...
-
Publicité