Juin
25
2013

Cologne de A à Z
25 Juin 2013
par Oscar Héliani / TÊTU

Cologne de A à Z

A comme Altstadt
Situé sur la rive gauche du Rhin, non loin de la cathédrale, ce centre historique, reconnaissable à ses ruelles étroites, a été entièrement détruit par les bombardements de la deuxième guerre. Reconstruites à l’identique, les maisons ont un cachet d’antan au charme indéniable. Méfiez-vous des touristes !

B comme Bear
Capitale européenne du poil, Cologne accueille, chaque dernier week-end de novembre, la Bear Pride. Cet événement voit y affluer des ours et leurs admirateurs du monde entier. Plusieurs établissements de la capitale affichent fièrement le drapeau à la patte d’ours. Le très populaire Cox Bar est dirigé par une figure locale du milieu, Darko. Également DJ, ce dernier est à l’origine de la soirée Cockpit qui s’adresse aux fanas du poil et amateurs d’embonpoint. Il joue également à la célèbre after party Greenkomm, chaque premier dimanche du mois. 

C comme Cruising
Plusieurs établissements proposent des espaces isolés pour des jeux coquins, comme Boners ou Station 2B. La palme revient au sauna Babylon (anciennement Badehaus). Sa piscine extérieure, ses innombrables cabines, son labyrinthe, son grand jacuzzi et son espace convivial avec restauration légère en font une halte obligée dans le parcours d’un touriste en quête d’aventure charnelle moite

D comme Dom
Emblème de la ville de Cologne, la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Pierre, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996, est le monument le plus visité en Allemagne. La construction de ce bâtiment de style gothique débute en 1248 et s’achève six siècles plus tard. Il abrite un reliquaire en or censé contenir les ossements des Rois Mages retrouvés à Milan. Admirez le vitrail moderne avec plus de 80 coloris, exécuté par l’artiste Richter, et le sol néogothique orné de très belles mosaïques.

E comme Eau de Cologne
Au 18e siècle, l’«aqua mirabilis» était un liquide médicinal. Son producteur Mulhens refusa d’en divulguer la formule aux Français, occupants de la Rhénanie, qui l’exigeaient. Son subterfuge? Changer l’usage du liquide médicinal en parfum. 4711 était né. Ce nom est donné en référence au numéro de la rue où l’eau de Cologne était fabriquée. Une boutique s’y trouve encore aujourd’hui. Arrêtez-vous pour admirer la fontaine à parfum ou acheter un flacon d’eau de parfum.

G comme Gay Games
La huitième édition des jeux destinés aux gays et lesbiennes aura lieu à Cologne, du 31 juillet au 8 août. L’ensemble de la ville se mobilise pour cet événement sportif de grande envergure où plus de douze mille candidats sont attendus dans des disciplines telles que le marathon, la natation, le squash ou les arts martiaux. Pour plus d'infos : www.games-cologne.de

H comme hôtels
Radisson Blu Cologne : chambres très confortables, magnifique atrium, internet gratuit… L’hôtel est un peu excentré, mais se trouve sur une ligne directe de tramway qui le relie au site principal des Gay Games.Mariott : près de la gare, chambres très agréables, brasserie française, internet gratuit, tarif « spécial Gay Games » (chambre à partir de 95 euros)…
Pullman : très central (des chambres donnant sur le Dom), internet payant… 

M comme musées
Musée du chocolat : installé dans un bâtiment ultra-moderne au bord du Rhin, ce musée évoque les différentes techniques de transformation des graines de cacao en petits délices croquants et craquants. La boutique du musée est un supplice. De plus, un café avec de larges baies vitrées invite à contempler les ballades fluviales. Entrée du musée : 7,50 euros.
Musée Ludwig : ce musée d’art contemporain est situé derrière le Dom, dans lequel les œuvres bénficient de beaucoup  d’espace. Les artistes majeurs du 20e siècle y ont pignon sur rue : les Delaunay, Robert et Sonia, côtoient Nikki de Saint-Phalle et Francis Bacon ; des esquisses de Louise Bourgeois, des bleus de Klein, des affiches de Jacques Villeglé précèdent les salles dédiées à Picasso ; les photographes Cindy Sherman et Gürsky y sont en bonne place.

O comme Opéra
Le Kölner Oper est installé Offenbach Platz. Une coïncidence ? Pas vraiment, puisque le créateur des Contes d’Hoffmann est né à Cologne. La saison 2010 est très variée puisque l’on pourra y voirMadame ButterflyDon Carlo, le RingLa Traviata

P comme Pride
Cologne CSD myGayTrip.com
Photo © ZIK / EXPRESS

Le CSD ou Christopher Street Day, la pride de Cologne, a lieu tous les ans lors du premier week-end de juillet et rassemble plus de 500000 gays et lesbiennes et leurs amis. Aux revendications politiques se mêlent une volonté de faire la fête.

R comme Restauration 
Des brasseries traditionnelles proposent des spécialités telles le jarret de porc ou le bœuf mariné au vinaigre servis avec du chou et des quenelles de pomme de terre. Accompagnez votre plat de kölsch, bière blonde locale servie dans une flûte. Notre adresse préférée : Gebr.

Pour les aficionados des lieux branchés, une adresse et une seule : Fischermann’s, grand café installé dans un patio sous une verrière, où vous dégusterez des burgers, des salades ou des clubs sandwichs. Le spectacle est dans la salle ! Enfin, Rico, salon de thé gay-friendly, est le lieu de prédilection des intellos venus boire un macchiato ou déguster un Champagnetruffel, une spécialité locale à base de crème pâtissière, de champagne et de chocolat.

S comme shopping
Un couloir rose vous mène au cœur d’A Propos, concept store multimarques : vêtements, bougies, livres de photos, le sommet de la branchitude.
Bob 10.5.10. présente une sélection pointue des créateurs en vogue (Petar Petrov, Unconditonnal ou Ground Zero) ainsi que des magazines et des accessoires. 
Kompakt Record Store est la boutique du label électro du même nom qui compte des stars comme Gui Boratto, Superpitcher, Matias Aguayo, Michael Mayer, Jennifer Cardini. 
Chez Zeitgeist Cologne / Design Shop, petit espace tout blanc sur trois niveaux, un bon choix de gadgets, de livres, de CD ou de tee-shirts en série limitée. Repaire de toute fashionista qui se respecte.

W comme Welcome Card 
Née en octobre 2009, cette carte donne l’accès illimité aux différents moyens de transports et permet en plus d’avoir des remises dans certains musées, restaurants ou boutiques. Bref, en plus d’être très pratique, la Köln Welcome Card vous permet de faire des économies. Validité : 24 heures. Prix : 9 euros (plus selon la zone géographique qu’elle couvre). Elle est en vente dans certains hôtels et à l’office de tourisme de la ville de Cologne, juste en face de la cathédrale.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité