Sept
05
2014

Liège gay-friendly : visite avec Vincent Bonhomme, de la Maison Arc-en-ciel
05 Sept 2014
par Bastien Bluzet

Liège gay-friendly : visite avec Vincent Bonhomme, de la Maison Arc-en-ciel

Liège, la « cité ardente », est une des plus anciennes villes d’Europe. Après des heures difficiles dans les années 80, la ville est désormais l’un des phares culturels de la Belgique moderne. Entre tradition et modernité, Liège n’a rien à envier à ses rivales Bruxelles et Anvers. Pour s'en rendre compte, mygaytrip est allé à la rencontre de ceux qui font de Liège un spot gay européen à découvrir absolument. Vincent Bonhomme, de la Maison Arc-en-ciel de Liège, est de ceux qui font bouger les choses et qui contribuent à faire de la ville une destination à inscrire absolument sur la liste de vos prochaines escapades gay.

Liège Guillemins Station
La nouvelle gare de Liège Guillemins a été inaugurée en 2009. Dessinée par l'architecte Santiago Calatrava, elle est le symbole du renouveau et de la modernité de la ville.

myGayTrip : Peux-tu te présenter brièvement ?
Vincent Bonhomme : Vincent Bonhomme, je suis coordinateur de projets chez Arc-en-Ciel Wallonie (fédération wallonne des associations LGBT) et également président d'Alliàge - Maison Arc-en-Ciel de Liège.
Je travaille sur les matières LGBT depuis près de 6 ans comme bénévole mais c'est également mon activité professionnelle depuis février 2010 (au sein d'Arc-en-Ciel Wallonie).
Je suis plus particulièrement certains dossiers politiques comme le plan national de lutte contre l'homophobie, la programmation de l'éducation à la sexualité dans les écoles francophones de Belgique, le plan de lutte contre le VIH et d'autres dossiers un peu plus techniques. La Belgique étant un état fédéral, ça complique toujours un peu les choses.

Théâtre Royal de Wallonie
L'opéra royal de Wallonie-Liège, rénovée en 2012, est l'épicentre de la vie culturelle de la cité ardente.

mgt : Quels sont le temps forts de la vie gay à Liège ?
VB : Il y a deux temps forts pour la vie gay à Liège. D'abord, les semaines arc-en-ciel, une initiative associative autour du 17 mai. L'accent est mis sur le culturel avec des expositions de peintures, gravures et/ou sculptures, une conférence sur le nu dans l'art baroque en 2014, des apéros littéraires, un grand quizz LGBT, en tout, une dizaine d'activités sont organisées dans les deux semaines qui entourent la Gay Pride de Bruxelles aux environs du 17 mai. Et bien entendu, le côté festif n'est pas en reste puisqu'on profite toujours de l'occasion pour organiser l'un de nos Tea Dance au Palais des Congrès de Liège. Le Tea Dance est organisé 9 fois par an de 17 à 23 heures. C'est une soirée au profil un peu exceptionnel dans le paysage festif puisqu'à chaque édition, entre 350 et 400 personnes y participent. Ils et elles ont de 18 à 80 ans, des hommes et des femmes et des trans, des minets, des bears, des butches, une véritable mixité de laquelle on est assez fiers je dois dire.

L'autre temps fort est à la rentrée scolaire et c’est une initiative commerciale. Les bars gays et lesbiens sont répartis dans toute la ville, il n'y a pas à proprement parler de quartier gay, même si certains endroits sont clairement hyper gay-friendly. Et au début septembre, c'est la place de la Cathédrale qui devient le point d'attraction de la vie gay et lesbienne. Le patron du Relax café organise une journée entière de shows de drag queen, chants et diverses autres activités, sans oublier la présence d'un village associatif.

Et enfin, cette année, il va y avoir un troisième temps fort, très fort même puisque nous allons fêter les 10 ans de la Maison Arc-en-Ciel. Grâce au soutien de la ville de Liège, on va avoir un excellent programme : vente aux enchères d'œuvres d'artistes qui ont exposés à la Maison Arc-en-Ciel, notamment Arnaud Roy qui est venu il y a quelques semaines à peine. On aura l'exposition d'une photographe russe qui s'est baladé dans les cabarets de travelottes à Sotchi pendant les jeux olympiques d'hiver pour poser un autre regard sur la Russie de Poutine. On aura un trio de danse contemporaine mené par un chorégraphe liégeois qui tourne partout en Europe, Samuel Delvaux, et enfin un spectacle de drag queen très haut en couleur. Tout ça sera organisé pendant la Nocturne des Coteaux de la Citadelle qui est un événement liégeois majeur avec près de 30 000 visiteurs en 2013.

Palais des Princes Évêques
Le palais des Princes-Evêques est l'ancien siège du pouvoir du temps où la ville était indépendante.

mgt : Y a t il beaucoup d'établissements gays et gay-friendly ?
VB: Le nombre varie dans le temps, mais on en compte une petite vingtaine, ce qui pour une ville de la taille de Liège est énorme ! En fait, l'offre est suffisamment variée pour que tout le monde s'y retrouve. Si vous aimez une ambiance chaleureuse et le bon vin, il y a l'Ange Vin, place du Marché. L'idéal pour un petit verre après le boulot ou pour casser la croûte à midi. Et la patronne est pleine d'humour. Juste à côté, pour les aficionados de cocktails, il y a l'Amusoir. C'est très gay-friendly et le patron a son petit succès. Plus tard dans la soirée, pour les minets ou les jeunes trentenaires, c'est le Sweet, le nouveau bar à la mode. Pour l'ambiance plus décalée, plus feutrée et nettement moins guindée là où on peut se lâcher sur la piste sur des airs rétro sans que personne ne sourcille, c'est le Moustache club. Il faut y aller de préférence le week-end. Après, pour les très jeunes, c'est le Célest'in. Puis il y a le Code Bar aussi. Et bien entendu, le Spartacus, le seul bar avec de véritables backrooms. Il y a deux saunas aussi, un très gay l'Aquari'hom et l'autre plus gay-friendly, l'une ou l'autre boutique de vêtements, deux cinémas pornos, deux ou trois lieux de drague extérieure... Bref, il y a vraiment de quoi faire.


Le marché de La Batte est le plus ancien du pays. C'est le rendez-vous des flâneurs tous les dimanches sur les bords du fleuve.

mgt : Quelles activités conseillerais-tu à un touriste qui découvre la ville pour la première fois ?
VB : Le mieux, c'est de d'abord télécharger l'appli Gay Wallonie. Et voir ce qu'il y a à proximité. Aller manger un bout dans un resto gay-friendly, papoter avec le patron ou la patronne, et se renseigner sur ce qui est organisé à ce moment-là. Aller flâner au parc de la Boverie, se balader dans les ruelles des Coteaux de la Citadelle, voir la programmation du Théâtre, de l'Opéra ou de l'Orchestre, aller chanter dans un cabaret, découvrir la gare des Guillemins signée Calatrava,... Les Liégeois ont la réputation d'être frondeurs et chaleureux. Je pense que Liège vaut le détour.


Au bord de la Meuse, qui traverse Liège, on peut découvrir les maisons et l'architecture qui font toute la beauté de la ville.

mgt : Selon toi, comment se développe le « business gay » dans Liège et sa région ?
VB : Je ne sais pas comment aborder cette question de "business gay" parce que je trouve qu'elle pose implicitement la référence à un profil particulier, plutôt celui de l'homme blanc, jeune, avec des moyens financiers, un peu propret. Je dirais qu'il y a des commerces plutôt gays, plutôt lesbiens, plutôt pour ceux qui aiment chanter, ou danser ou flirter, ceux qui préfèrent un coup d'un soir, ceux qui préfèrent papoter au coin d'un bar, ceux qui préfèrent Petula Clark ou Miley Cyrus, les amoureux de cinéma ou d'opéra. L'offre en général et en particulier ici à Liège, n'est justement pas réductible à un profil. Chacun et chacune peut y trouver son compte.

mgt : Pourquoi Liège plutôt que Bruxelles ?
VB : Liège est à un jet de pierre des Pays-Bas et de l'Allemagne, Liège est plus petite, plus conviviale, moins chère et franchement, les gaufres de Liège sont nettement meilleures que les gaufres de Bruxelles !

Retrouvez aussi notre reportage surles Ardennes Belges, une prolongation idéale pour un week-end au vert à deux pas de Liège

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité