Août
23
2010

Le Népal, nouvel eldorado du tourisme gay ?
23 Août 2010
par Rédaction

Le Népal, nouvel eldorado du tourisme gay ?

Le Népal sera-t-il bientôt la nouvelle destination gay-friendly en Asie ? A voir la vitesse à laquelle les droits des gays progressent dans ce petit pays et l’activisme de certains de ses promoteurs, il est imaginable que ce soit le cas.

L’hiver dernier, Sunil Pant, à la tête de l’agence de voyage népalaise Pink Mountain, annonçait qu’il allait bientôt proposer aux touristes gay des mariages au pied de l’Everest ou des voyage de noces à dos d’éléphant dans l’Himalaya… Complètement impensable ? Egalement parlementaire et surtout principale figure LGBT du pays, Sunil Pant a tenu parole : le premier mariage gay d’un couple étranger a été célébré la semaine dernière à Katmandou. Un prêtre hindou a uni un Britannique et son ami indien, sous l'égide de l'association de M. Pant, Blue Diamond Society.

Certes le mariage gay n’est pas encore officiellement reconnu au Népal, et cette cérémonie est plus symbolique qu’autre chose. Mais les unions entre personnes de même sexe, encouragées par une décision récente de la Cour Suprême, pourraient être inscrites dans la prochaine constitution du pays, actuellement en cours d’adoption. Cette constitution devrait également graver dans le marbre l’égalité des droits pour les gays et le principe de non-discrimination, alors que le pays édite déjà des cartes d’identité spéciales pour les personnes trangenres.

Voilà un bilan très suprenant pour un pays où l’homosexualité n’a été décriminalisée qu’en 2007. Les gays y étaient jusqu’alors victimes à la fois des autorités, notamment sous le régime du roi Gyanendra, et à la fois des rebelles maoïstes. Mais après des années de guerre civile, les changements politiques sont profonds au Népal et permettent une réelle ouverture.

Par ailleurs, les autorités affirment vouloir faire du tourisme une nouvelle priorité, avec comme objectif un million de visiteurs par an contre 400 000 actuellement. Dans ce cadre, et alors que très peu de pays de la région s’affichent « friendly », ce positionnement revendiqué sur le marché du tourisme gay, réputé plus rémunérateur que le tourisme classique des « backpackers » paraît être un pari osé mais réfléchi et ambitieux.

Ce mercredi, le Népal connaîtra sa toute première gay pride. Une marche organisée dans les rues de Katmandou par Sunil Pant et son association Blue Diamond Society. Il espère rassembler 3 000 personnes. Une nouvelle preuve de l’avancée des droits des gays dans ce pays. Un nouveau signal envoyé à tous les voyageurs gay, dans le monde entier.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité