Août
31
2018

Le Berlin gay alternatif : time to arty party!
31 Août 2018
par Calvin

Le Berlin gay alternatif : time to arty party!

En 2001, le maire nouvellement élu de Berlin Klaus Wowereit a déclaré : « Je suis gay et c'est très bien comme ça ! » (« Ich bin schwul, und das ist auch gut so ! ») Plus de 15 ans plus tard, Berlin peut encore revendiquer être l'une des capitales queers les plus dynamiques et alternatives. En effet, en matière de vie LGBTQ « underground », le Berlin gay mène la danse. 


La vie gay traditionnelle à Berlin s'articule encore autour de Schöneberg, une communauté qui grandit depuis les années 1920. En effet, ce quartier gay spécifique de Berlin-Ouest était l'un des premiers villages gays au monde. 
Cependant, pendant les années 1980 et après la chute du mur de Berlin, la culture queer s'est répandue dans l'est de la ville. En fait, tandis que la plupart des quartiers de Berlin possède des communautés LGBTQ fortes, vous trouverez les publics et la vie nocturne les plus underground dans la partie est de la capitale allemande.

 

Le Berlin gay alternatif : Kreuzberg et Neukölln

Les environs de Kreuzberg et, plus récemment, de Neukölln, répondent le plus aux besoins de la scène LGBTQ alternative et queer, et ont incité des créateurs gays du monde entier à s'y installer.  Les environs de la très austère Kottbusser Tor accueillent parmi les meilleurs bars gays alternatifs de Berlin. Le Südblock est un bon choix pour débuter : avec sa terrasse extérieure et son menu végétarien, c'est un excellent point de départ pour retrouver des amis avant d'organiser la nuit qui vous attend. 


Mais en ce qui concerne les bars gays de Kreuzberg, le chef de file est toujours le Möbel-Olfe. Légèrement caché à l'intérieur d'un complexe résidentiel des années 1960, il attire une foule queer mixte et ouverte d'esprit, le chahut du jeudi soir attirant le plus de clients. Proposant des DJ en live, des bières polonaises et des vodkas russes, les jeudis soir sont à éviter si vous craignez de renverser un peu d'alcool sur votre T-shirt préféré ; une autre soirée de la semaine vous conviendra mieux (gardez à l'esprit que les mardis s'adressent aux lesbiennes).

© Facebook/Möbel-Olfe 

 

Lorsque vous aurez eu votre dose au Möbel-Olfe (ou ne pourrez simplement plus supporter d'être écrasé), précipitez-vous à l'angle de l'Oranienstraße dans le lieu de perdition underground qu'est le Roses. Paroxysme du kitsch à Kreuzberg, l'intérieur de ce bar queer est tapissé de fourrure rouge, d'œuvres d'art et de boules à facettes : selon la description qui en a été faite, c'est comme « d'être à l'intérieur de l'utérus d'une marionnette gay ! »


Le Roses dispose d'une minuscule piste de danse dans une arrière-salle, mais vous ne savez jamais sur quelle musique vous danserez : il pourrait s'agir des classiques de la house/techno berlinoise comme de pop, de disco... Tout ce que Gabrielle, l'hôte principale, aura envie de jouer. De même, vous ne saurez jamais si elle vous arrachera la tête ou si elle vous tendra affectueusement votre gin tonic lorsque vous commanderez. Disons simplement que le respect est grandement apprécié dans ce troquet berlinois queer artistique et alternatif ! En effet, la règle principale au Roses est : « Respectez la diversité : merci aux homophobes, aux machos, aux racistes de passer leur chemin, vous n'êtes pas les bienvenus. » Bien dit ! 

© Pinterest/John Nicolson 

 

Les discothèques gays alternatives de Berlin

Mais quand vient l'heure pour vous de passer à autre chose, vous serez heureux d'attraper un Uber et de vous diriger vers le sud en direction du SchwuZ, la première discothèque gay alternative de Berlin. Elle a ouvert en 1977, et se trouve à présent dans une ancienne usine de Neukölln. Le programme du SchwuZ, un espace industriel comptant trois pistes de danse, varie entre titres de pop récents, rock, indé, électronique, house et disco, tandis que les soirées régulières telles que la Bump ! continuent d'attirer une foule importante.


Vous êtes d'humeur plus trash ? Le Ficken 3000 peut être un choix amusant (selon la soirée). Ce petit bar gay avec piste de danse au croisement de Kreuzberg et Neukölln organise des soirées en alternance en fin de semaine, et attire toujours une foule mixte, alternative et prête à s'amuser. Il propose également une zone de drague/détente toujours animée au sous-sol (après tout, « Ficken » signifie « baiser » en allemand).

 
© Facebook/SchwuZ

 

Si vous êtes ouvert à des boîtes de nuit plus polysexuelles et êtes un inconditionnel de la house/techno, ne manquez pas de faire le pèlerinage au bar Berghain et Panorama, l'institution de la vie nocturne berlinoise qui continue d'attirer les locaux et les visiteurs curieux ayant tous entendu parler de son mythe.


Situé à l'intérieur d'une ancienne centrale électrique, il faut vraiment le voir (et le ressentir) pour le croire. Nous vous recommandons de le visiter le dimanche après-midi : restez debout toute la nuit et foncez droit à l'aéroport si vous avez un vol de nuit le lundi matin. C'est également le moment où il y a le moins d'attente ; soyez toutefois prêt à faire la queue pendant très longtemps (et même à être rejeté à l'entrée – c'est comme ça que ça fonctionne). 

 

D'autres soirées gays alternatives à Berlin

Comme la plupart des capitales européennes, Berlin compte une myriade de soirées gays originales chaque mois (assurez-vous de consulter nos pages « événements » pour plus d'informations). Tous les gens dans le coup vont au CockTail D'Amore (en général le premier samedi/dimanche du mois), un mélange de disco/house qui dure tout le week-end.


Situé le long du canal dans la discothèque Griessmühle, on s'y amuse autant dedans que dehors. Le lieu offre un jardin tentaculaire, avec des maisons dans les arbres, des bars, un labyrinthe sexuel et tout ce pour quoi Berlin est célèbre. Une fois de plus, si vous voulez profiter au mieux du CockTail d'Amore, arrivez tôt ou vous ferez face à une queue mortelle (mieux encore, entrez sur la liste des invités de quelque façon que ce soit).


© Facebook/CockTail D'Amore



Les autres options en matière de fêtes gays alternatives à Berlin incluent la Gayhane (généralement le dernier samedi du moins) une soirée LGBTQ « HomOrientale » où l'on joue de la musique pop turque, arabe, grecque et hébraïque. Si vous préférez l'excentricité queer, la Gegen au KitKatClub est une soirée alternative avec  une piste de danse techno, des spectacles artistiques, et un public punk et à contre-courant des tendances dominantes.


Vous aimez chanter ? Alors vous adorerez le karaoké queer au Monster Ronsons. L'endroit est en fait mixte, mais très ouvert aux homosexuels, et propose des boissons à bas prix. Il ne vous faudra pas longtemps pour montrer vos talents vocaux sur la scène principale ou dans l'un des cabines privées si vous visitez la ville avec vos meilleurs amis gays.

 

L'art alternatif à Berlin

Bien sûr, le Berlin gay alternatif ne se limite pas aux bars et aux soirées. La capitale allemande regorge de culture et de galeries, dont certaines sont plus orientées LGBTQ.

Il y a tout d'abord le musée Schwules (« gay »), un lieu excellent situé à Schöneberg et dédié à l'histoire et à la culture des communautés LGBTIQ. Créé en 1985, il s'agit de la plus grande institution pour la communauté LGBTIQ, qui organise régulièrement des expositions sur des thèmes queers.


© Facebook/Monster Ronson¡s Ichiban Karaoke

 

Non loin de là se trouve The Ballery, une galerie exposant habituellement des artistes habitant Berlin. En ce moment s'y trouve une exposition présentant les dessins érotiques de Tom of Finland. Dans ce quartier, vous trouverez également Between Bridges, la galerie à but non lucratif du célèbre artiste gay Wolfgang Tillmans, qui vaut vraiment le détour. 


Globalement, si vous avez jamais eu l'impression de ne pas trouver votre place dans les tendances dominantes gays, Berlin vous ouvre chaleureusement ses portes : sa population diverse à l'esprit ouvert accueille tout le monde, tout comme le feront nos hôtes. Jetez un œil aux lieux proposés par misterb&b à Berlin et profitez de votre séjour alternatif dans la capitale gay allemande ! 


Image principale : © Facebook/SchwuZ

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité