Déc
06
2013

À l’assaut de Fort lauderdale
06 Déc 2013
par Thierry Beaurepère / TÊTU

À l’assaut de Fort lauderdale

En une dizaine d’années, Fort Lauderdale est devenu le plus important spot gay de Floride. La ville n’est pourtant nichée qu’à une quarantaine de kilomètres au nord de Miami, autre haut lieu de la gay attitude. Mais ils sont des milliers d’homos à se retrouver ici le week-end ou durant les vacances, attirés par une ambiance plus relax et moins frime.

Pourtant, à première vue, Fort Lauderdale ressemble à Miami… en miniature. Tout y est : le port de croisière donc, les villas de luxe, la langue de sable léchée par l’Atlantique aussi, façon Miami Beach. Manque toutefois pour parfaire le décor le quartier Art déco.

À la place, Fort Lauderdale aligne en bord de mer des condominiums, ces vastes tours d’appartements beaucoup moins charmantes, des restaurants et boutiques de souvenirs aussi, toujours plus nombreux. L’époque du petit village du début du 20e siècle, qui concentrait alors une forte population d’Afro-Américains, n’est plus qu’un lointain souvenir… Une station balnéaire s’étale désormais, telle une énorme banlieue.

Mais ce qui fait la différence avec Miami, c’est d’abord une offre gay bien plus conséquente : une trentaine de bars homos et de nombreux restaurants, de quoi s’occuper une bonne semaine ! Ce sera pour ce soir. Car pour l’heure, il y a la plage, lieu de tous les brassages.

À peine engloutis les muffins et french toasts du petit déjeuner, les mecs se précipitent sur le sable blanc. Déjà, sur la promenade qui borde l’océan, le spectacle des joggeurs est séduisant. L’entrée de Sebastian Beach, l’élégante plage gay de Fort Lauderdale, est à deux foulées, face à… Sebastian Street. Pas de drapeau arc-en-ciel pour la signaler. Pour la trouver, il suffit de suivre les mecs qui s’y précipitent…

Fort Lauderdale gay
Sebastian Beach à Fort Lauderdale © Greater Fort Lauderdale Convention and Visitors Bureau

La mer turquoise est ici chaude presque toute l’année, de sorte qu’on peut se baigner sans craindre le ridicule en sortant des flots. C’est d’autant plus important qu’à Fort Lauderdale aussi le maillot de bain se porte ajusté. Pas question en revanche de faire du naturisme. Pour bronzer nu, il faut filer à Haulover Beach, une plage lovée à mi-chemin entre Miami et Fort Lauderdale, du côté de la station balnéaire de Hollywood. Mais, attention : la plage est mixte. À défaut de bronzette, on peut donc se contenter d’aller faire un tour sur la promenade piétonne (et bohème) de Hollywood Beach Broadwalk… Les regards y sont souvent insistants.

Si la frime n’est pas aussi institutionnalisée qu’à Miami, n’allez pas croire pour autant que Fort Lauderdale est populaire. Il suffit de sillonner les 300 kilomètres de waterways (canaux) de celle que l’on surnomme avec un poil d’excès la « Venise de l’Amérique » pour s’en rendre compte.

Les water taxis collectifs permettent de s’offrir une croisière à moindre prix (20 $ pour un accès illimité toute la journée). Même si pour visiter The Isles, le quartier résidentiel pour milliardaires coincé entre Downtown et le front de mer, il est de meilleur goût de partager avec quelques potes la location d’un hors-bord, ou, pour les plus romantiques, d’effectuer un dîner croisière sur le steamboat de Jungle Queen River Boat. Une quinzaine d’arrêts ponctuent le parcours des taxis flottants, en particulier à Downtown, le centre-ville discret qui ne présente guère d’intérêt, si ce n’est son Museum of Art et le chic Olas Boulevard qui le relie au front de mer. En fin de journée, il fait le plein de « beautiful people » venus dépenser leurs dollars dans les boutiques trendy et les restaurants à la mode.

Autre temple du shopping : le centre commercial Galleria installé sur Sunshine Boulevard, avec ses enseignes internationales dont l’incontournable Abercrombie. Il a un gros avantage : il est situé sur la route des bars et restaurants gays de Fort Lauderdale, concentrés pour l’essentiel dans le quartier de Wilton Manors, à une quinzaine de minutes des plages. Plus que jamais, la location d’une voiture est indispensable pour profiter des joies de la ville. À condition de ne pas oublier le parcmètre car, ici, les flics ne font pas dans le détail.

Wilton Drive, la longue avenue bordée de petits immeubles quelconques qui traverse le quartier de Wilton Manors, n’a que peu de charme dans la journée. En revanche, elle prend des couleurs pour la traditionnelle Stonewall Street Festival and Parade (le 23 juin 2013). De l’agence immobilière à l’épicerie ouverte 24 heures sur 24, de la banque à l’agence de voyages en passant par les boutiques de vêtements, ses magasins ont la particularité d’être tous gays.

Fort Lauderdale gay
Fort Lauderdale © Photo12

Une fois la nuit tombée, les néons et l’alcool rendent toutefois le décor bien plus friendly… L’épicentre du quartier est installé dans un centre commercial devant lequel flotte le drapeau gay, à côté de celui des États-Unis. À l’exception du dimanche et de l’institutionnel brunch qui anime le coin dès midi, Wilton Manors ne s’emballe qu’en début de soirée, pour l’happy hour.

Pas de physionomiste à l’entrée des bars baptisés Boom, Georgie’s Alibi, Matty’s on The Drive, Bill’s (bears), Sidelines (sportifs), Ramrod (cuir), New Moon (pour les filles) et même The Depot. Ici, qu’importe le look ou l’âge, tout le monde est le bienvenu, l’ambiance est chaude et électrique, mais toujours conviviale et sans frime. Autour des tables de billards et devant les écrans télé qui diffusent en boucle les clips de Rihanna et Beyoncé, la bière coule à flot. Idéal pour se mettre en jambes avant le marathon des clubs, qui font le plein dès minuit.

The Manor est l’adresse à la mode. Les plus impatients préféreront 321 Slammer, un sex-club vibrant. Surveillez aussi les flyers et gratuits (comme Hot Spots), pour ne pas rater les soirées spéciales, par exemple au Living Room ou au Johnny’s. Ils annoncent également les pool-parties des hôtels, où se bousculent des beautiful gays pas farouches.

Retrouvez toutes les adresses gay de Fort Lauderdale dans notre guide gay de Fort Laderdale

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité