Aidez-nous à continuer à créer un  monde plus accueillant : participez à notre campagne de financement participatif (à partir de 100$) et devenez investisseur de misterb&b !

En savoir +
oct.
28
2013

Beyrouth et Tel-Aviv : une bataille pour le tourisme gay et l'argent rose
28 oct. 2013
par misterb&b

Beyrouth et Tel-Aviv : une bataille pour le tourisme gay et l'argent rose

Depuis longtemps, Tel-Aviv et Beyrouth ne sont pas les meilleurs amis du monde. Pour une personne qui est allée à Beyrouth, se voit automatiquement refuser son entrée à Tel-Aviv.

La méditerranée intéresse, depuis quelques temps, la clientèle homosexuelle désireuse de nouvelles idées et destinations gay friendly. Tel-Aviv est entrée fort dans ce marché du tourisme gay. Beyrouth s'est toujours faite plus discrète. La capitale du Liban veut maintenant en faire autrement!

« Les voyageurs gays de l'Ouest viennent à nous pour sentir l'esprit arabe », affirme Bertho Makso, ambassadeur au Liban de l'association international du tourisme gay & lesbienne (IGLTA) à Beyrouth. Selon M. Makso, certaines sociétés arabes se sentent plus à l'aise avec l'homosexualité.

L'industrie du tourisme gay mondial est en plein essor depuis maintenant 20 ans. Avec le revenu disponible des couples gays, leur culture ainsi que le milieu de vie, le tout est propice pour le marché touristique.

L'année dernière, l'impact économique des personnes lesbiennes et gays, a permis aux États-Unis d'avoir 63 milliards de dollars dans leur coffre. L'Israël et le Liban savent tous deux l'importance d'une telle industrie aussi forte.

Moins de 200 kilomètres sépare les deux capitales. Le fait que les deux pays sont officiellement en guerre n'aide en rien le marché touristique. Impossible d'avoir un forfait « Israël / Liban ». Il faut choisir!

Tel-Aviv a l'avantage du terrain avec des lois favorable pour les homosexuels. Au centre-ville, on calcule 20 % de la population qui serait homosexuelle. L'exode des homosexuels des régions vers la capitale contribue à la richesse culturelle diversifiée. Au Liban, l'homosexualité est considérée encore illégale, alors que les lois concernant les homosexuels n'y sont que rarement appliquées.

Rasha Moumneh, cherche pour le Moyen-Orient, refuse de dire que le Liban est un pays homophobe. Il se fait rassurent en disant que les autorisés compétentes n'iront pas arrêter les hommes gays à cause de leurs homosexuels. Pour preuve, Beyrouth a la plus importante discothèque gay du Moyen-Orient.

En vu de cette vague de touriste gay, Makso, âgé de 29 ans, a lancé en 2005 une agence touristique nommée LebTour. Celui-ci dessert énormément de touristes homosexuels provenant des quatre coins du monde. Selon lui, on y retrouve cinq fois plus de touristes gays qu'il y a cinq ans.

Beyrouth et Tel-Aviv courtisent beaucoup les touristes homosexuels provenant de l'Europe. Le marché s'étend de plus en plus vers les États-Unis. Amis de longue date, les Américains seront de plus en plus sollicités par Israël.

Les deux villes offrent deux ambiances différentes. Tel-Aviv est mondialement connue pour ses nuits chaudes et très gay friendly. Cette image attire les touristes gays et son affluence porte fruit.

Sur un autre point, Tel-Aviv prend la longue avance avec de nombreuses campagnes touristes strictement dédiées aux homosexuels. Chaque année, l'Office du tourisme de Tel-Aviv prépare une campagne originale axée sur de nouveaux aspects du Tel-Aviv friendly. Cette année, la ville propose une campagne intitulée « Tel Aviv Gay Vibe ». Son nom est assez évocateur sur ce que la ville peut offrir à une clientèle en pleine mutation.

Non seulement Tel-Aviv attire les homosexuels dans sa ville pour les discothèques et boîtes de nuit gays, mais aussi pour les plages et son histoire. Israël propose une véritable mine d'or pour les touristes : autant au point de vue de, la communauté gay, mais aussi pour un couple hétérosexuel avec deux enfants. Il faut juste être un peu plus ouvert d'esprit, car l'homosexualité y est très présente.

Beyrouth ou Tel-Aviv ?
Les deux villes sont à découvrir. Tel-Aviv offre de véritables lieux et un marché bien établi. Beyrouth reste encore à se faire connaître et à découvrir le marché touriste gay. Toutefois, cette ville à tout à faire partager sa richesse et sa culture aux homosexuels. Bien des homosexuels sont prêts à écouter et à découvrir de nouvelles cultures moins traditionnelles pour les Occidentaux.

Guide :
‚óŹ Guide gay de Tel-Aviv

Gardons le contact
Instagram Facebook Twitter

O√Ļ que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communaut√© mondiale de voyageurs LGBTQ ! Partagez votre exp√©rience d‚Äôh√īte ou vos bons plans √† propos de votre ville, et tournez une vid√©o pour mettre en avant votre logement. Int√©ress√© ? Envoyez nous un email √† stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Voyager gay à...
-
Publicité