Juin
05
2011

À Marseille, goûtez la différence
05 Juin 2011
par

À Marseille, goûtez la différence

Entre situations improbables et grands projets d’agglomération, Marseille bouge en revendiquant sa différence. Les homos de la cité phocéenne n’arborent pas forcément de drapeaux mais ils sont bien là, fiers de leur ville, dans laquelle ils aimeraient inviter plus de monde.

Par Renan Benyamina / TÊTU

Deux euros dans le juke-box, cinq chansons pour l’apéro. Un drapeau gay sur la Canebière. Bienvenue au Claridge. Peu de gays et de lesbiennes à cette heure-ci. Plusieurs indices nous rassurent cependant : des hommes musclés sur les sous-bocks, les affiches pour la prochaine soirée karaoké et les photos de la patronne en compagnie d’Elie Kakou et de Pascal Sevran… Il n’en faudrait pas beaucoup plus pour que le Claridge gagne ses galons de lieu culte.

Un coup d’œil aux titres proposés par le juke-box : Abba, Hervé Christiani, Dalida et David Bowie. Il nous reste un crédit ; ce sera Nina Simone, à qui nous rendrons hommage un peu plus tard en devinant, à l’horizon, le village de Carry-le-Rouet, où elle passa ses dernières années.

Marseille Fico myGayTrip.com
Marseille, le Vallon des Auffes © Fico / Têtu

Avec l’intention de dîner, direction La Plaine, quartier de la ville où sont concentrés de nombreux établissements alternatifs, associatifs, simplement festifs et quelques-uns gays et lesbiens.

Quartier jeune, rebelle ou branché, très mixte. Mais peu d’étiquettes. Même le bar associatif Aux 3G, normalement réservé aux filles, accueille volontiers les mecs. Pas de quartier gay, nous a-t-on dit, mais pour quoi faire après tout, puisque tout le monde paraît joyeusement brassé ?

Même ambiance le lendemain midi aux Danaïdes, brasserie incontournable où se retrouvent cultureux, mamies, homos et cadres bronzés, installés sur les fauteuils rouges de la salle, ou s’exposant au soleil et aux regards, sur la grande terrasse du square Stalingrad, sous la surveillance des Danaïdes, statues que quelqu’un a eu la curieuse idée de ligoter façon SM.

Marseille myGayTrip.com
Lesbian & Gay Pride 2010 à Marseille © Chedlyz / TousEgo

Se mélanger, c’est bien, pouvoir se retrouver de temps à autre, pour militer ou faire la fête, c’est également important. Regrettant l’homogénéité des propositions dans le milieu gay et lesbien marseillais, Suzanne, qui organise des événements à Marseille depuis une dizaine d’années, crée avec quelques amies les Folygirls, en 2009, bientôt complétées par les Foly Queer Party. Plusieurs des soirées non mixtes ont réuni entre 200 et 400 personnes venues assister aux performances ou aux mixes d’Émilie Jouvet, de Miss Purple ou de Ma Public Therapy. Des Foly Queer Party, mixtes, elles, se multiplient dans des établissements généralistes comme le Cocoon Club ou le Trolley Bus. Le point commun entre tous ces événements : donner leur place à des filles qui ont du talent, multiplier les propositions originales et ambitieuses.

L’ambition, Suzanne la partage avec Christophe Lopez, le président de Tous&Go, association chargée de l’organisation de la Gay Pride marseillaise depuis 2010 (il est par ailleurs élu et conseiller communautaire à Marseille Provence Métropole). En juin 2010, 10 000 personnes environ ont défilé avec une trentaine d’organisations (associations, syndicats, commerces). Un nouveau souffle, semble-t-il, qui devra pousser la voile jusqu’en 2013, échéance fondamentale pour Christophe Lopez et pour tous les Marseillais.

En effet, la cité phocéenne compte bien profiter, comme Lille en 2004, du titre de Capitale européenne de la culture, mais aussi de l’Europride, qui aura lieu la même année. Pour lui, « Marseille 2013 est un véritable accélérateur de particules, une occasion, pour cette ville si différente des autres, de se traduire dans une langue accessible ». On le croit volontiers : une ville dont les habitants nagent en pleine mer au mois de décembre est forcément pleine de ressources.

Retrouvez toutes les adresses gay et gay-friendly de Marseille dans le guide gay de Marseille sur myGayTrip.com.

 

Copyright © 2011 Têtu.com. Tous droits réservés. La reproduction ou la distribution de ces écrans sans l’accord express de CPPD et PINKLAB est rigoureusement interdite.

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité