Sept
13
2010

La croisière gay Attitude 2010 s’est follement amusée !
13 Sept 2010
par Marc Dedonder

La croisière gay Attitude 2010 s’est follement amusée !

« Une semaine magique ! ». Combien de fois avons-nous entendu ces mots depuis le retour du Bleu de France à Marseille, le 05 septembre ? C'est le résumé de la croisière gay Attitude 2010, qui vient de s’achever, et à laquelle myGayTrip.com a pu participer

Ils étaient 701 passagers au départ à Marseille le 31 août, dont une cinquantaine de filles. Quelques uns de la première croisière, des amis venus en bande, des célibataires, encore un peu timides, des couples, mains dans la main. Tous accueillis, un par un, au pied de la passerelle, par Stéphane Loiselier, patron d’Attitude Travels, agence de voyage spécialisée dans le voyage gay et organisateur de la croisière.

Pendant une semaine, ils ont fait du Bleu de France leur « principauté gay », une bulle, coupée du monde et de la réalité. Un petit cocon homo, loin des mauvais regards. « Ici, on peut dîner en tête à tête en se tenant la main ou se faire des bisous dans la piscine, sans se poser de question. On peut être totalement à l'aise dans notre couple », nous expliquent Manuel et Cyril, dont c’est la toute première croisière, et qui ont acheté leurs billets au dernier moment, le jour même du départ.


Photo : Le Bleu de France au départ de Marseille © myGayTrip.com

Le passager est pris en main du matin au soir
La moyenne d’âge cette année ? 42 ans. Le plus jeune avait 21 ans, le doyen 89 ans. Tous les âges, toutes les classes sociales. Des Parisiens, beaucoup de Provinciaux. Des Belges, des Suisses, des Québécois. Et même quelques couples hétéros.

Le décor ? Un bateau à taille humaine, 10 ponts, 4 ascenseurs, loin des mastodontes des croisières gay américaines qui peuvent accueillir jusqu’à 5 000 passagers. Ici, tout est à portée de cabine, le soleil, les piscines d’eau de mer et l’alcool à volonté. Restaurants, bars, boite, boutiques, salles de spectacle, de jeux, de cartes, de gym, casino, bibliothèque, spa, solarium, fumoir, espace wifi… rien ne manque !


Photo : Stéphane Loiselier, le patron d’Attitude Travels, et Jérôme accueillent les passagers au port de Marseille © myGayTrip.com

Et pas d’ennui possible, la vie à bord est cadencée : arrivée matinale à l’escale, départ des excursions, sport, conférences, animations autour de la piscine, spectacles, dîner, soirée… Le passager est pris en main du matin au soir. Il ne lui reste qu’à décider ce qu’il fera de ses nuits (et encore ! Il y a même des espaces de cruising, équipés de tout le matériel de prévention nécessaire).

Attitude Travels ne s'est pas contentée de louer un bateau. Elle a aussi fait en sorte que tout, sur le bateau, soit adapté à cette clientèle d’un jour : le bar ferme plus tard qu’en temps normal, des tenues (beaucoup) plus décontractées que la normale sont autorisées au dîner, chacun est invité à décorer la porte de sa cabine, une programmation gay est prévue sur le circuit télé interne, un espace naturiste est prévu pour les amateurs de bronzage sans maillot…

Sans compter les conférences (celle sur le poppers a eu énormément de succès !) et les spectacles. « Il doit toujours se passer quelque chose sur le bateau, il en faut pour tout le monde » : Stéphane Loiselier a eu besoin de 14 mois de préparation. Au final, 49 artistes à bord, une pièce de théâtre, du cabaret, une comédie musicale, des chanteurs, … « Pour nous qui habitons Montpellier, c’était l’occasion de voir des spectacles qu’on n’aurait jamais vu autrement, comme la pièce « Bonjour Ivresse » par exemple », nous confient Manuel et Cyril.


Photo  : Ambiance lors de la croisière gay Attitude 2010 © myGayTrip.com

Ce public exubérant tranche avec la clientèle habituelle
Au delà des spectacles, Stéphane Loiselier s’est entouré d’une équipe de choc, 12 personnes en tout, chargées de mettre l’ambiance autour de la piscine tout autant que de veiller discrètement à ce qu’aucun passager ne dîne seul.

Il s’est aussi assuré que l’équipe habituelle d’animation s’adapte à cette clientèle éphémère. « Stéphane est arrivé avec des idées très précises. Il savait ce qui avait et n’avait pas fonctionné sur la première croisière », confirme Cendrine Sayegh, la directrice de la croisière, responsable notamment de l’animation à bord. « Du coup, nous avons renoncé à certaines animations, qui n’auraient pas correspondu au public, par exemple le karaoké ».


Photo : Cendrine Sayegh, directrice de la croisière © myGayTrip.com

Et pour le personnel de bord, cette croisière semble être une parenthèse au cœur d’une saison très intense. Ils sont nombreux, serveurs, barmen, médecin de bord, à expliquer que ce public exubérant tranche avec la clientèle habituelle, beaucoup plus familiale. « Vous n’êtes pas venus en vacances, vous êtes venus faire la fête, c’est très différent » confirme la directrice de croisière. Pour Ryad, serveur au grand restaurant, « cette semaine, c’est un peu comme des vacances pour nous ». Une phrase souvent entendue, il semblerait que la pression hiérarchique se fasse moins forte durant la croisière gay. L’ambiance générale s’y prête.

Car cette croisière est placée sous le signe de la convivialité, assez loin de l’image élitiste du milieu gay parisien. « En programmant des pièces de théâtre, des spectacles, des conférences et des soirées déguisées, je sais que je rebute une certaine clientèle gay, assez branchée », admet Stéphane Loiselier. « Mais je l’assume. Cette croisière n’est pas une croisière clubbing-techno. J’aime que des gens d’horizons et d’âges différents se parlent, se rencontrent, je ne veux pas d’égocentrismes, j’ai besoin de cette convivialité ».


Photo : Farniente sur le pont arrière lors de la croisière gay Attitude 2010 © myGayTrip .com

Et cette convivialité, il l’incarne. Au delà du commandant, de la directrice de la croisière, il est le personnage central du navire. « Stéphane ! », « Stéphane ! ». Chacun l’interpelle. Une remarque, un « merci », un petit reproche, une simple question, les passagers, les artistes ou son équipe le hèlent de toute part. Et lui, toujours souriant, un mot gentil pour chacun, disponible, diplomate.

400 autorisations de diffusion accordées à l’équipe de Zone Interdite !
La convivialité, c’est par exemple les clients de la première croisière revenus en nombre. C’est aussi 80% des passagers qui se présentent déguisés à la première soirée, le premier soir. Ou ces passagers qui commencent à verser une larme à l’approche de la fin de la croisière. Mais aussi 400 autorisations de diffusion accordées à l’équipe de Zone Interdite, d’M6, venue filmer la croisière. Les passagers se sentent bien sur ce bateau, et ils veulent que cela se sache.


Photo : Manuel, 34 ans, et Cyril, 36 ans, participaient à leur première croisière gay © myGayTrip.com

« Et est-ce que ça drague, alors ? ». Difficile d’échapper au cliché du Love Boat. Avec 700 garçons et filles en maillot de bain, enfermés sur un bateau pendant 7 jours, bien sûr que ça drague ! Célibataires en vadrouille, couples "open", quelques hétéros curieux, les après-midi piscine et surtout les soirées au clair de lune sont l’occasion de rapprochements parfois intenses. Oh, rien de trash ! Ici on conclut dans sa cabine…

Sept jours, sept nuits. Et cinq escales qui ont permis aux passagers de découvrir Pise et Florence (Livourne), Pompei et Capri (Naples), la Sicile (Palerme), Carthage (Tunis) et les plages de la Sardaigne (Olbia), grâce aux excursions proposées par le Bleu de France. Petit point noir de cette croisière, ces excursions n'ont pas fait l’unanimité. Qualité aléatoire des guides, sentiment d’être considéré comme un porte-monnaie sur pattes… Un point que l’organisateur a inscrit sur sa liste des améliorations pour la croisière 2011 : « A l’avenir, j’aimerais pouvoir gérer moi-même les excursions. Je veux pouvoir proposer aux passagers la même bulle à terre que quand ils sont sur le bateau » promet Stéphane Loiselier.


Photo : Le Bleu de France quitte le port de Palerme © myGayTrip.com

Echanges d’adresses mail et de numéros de téléphone, quelques larmes…
Sept jours et sept nuits pour 701 passagers. Vingt-sept anniversaires fêtés, dont une union de 20 ans, et un mariage symbolique. Le succès d’Yvette Leglaire, devenue l’égérie du bateau, ou de la troupe de « Bonjour Ivresse ». Le succès des soirées déguisées, au clair de lune, en pleine mer… Sept jours et sept nuits qui ont filé à une vitesse astronomique.


Photo : Soirée « Love Boat » de la croisière gay Attitude 2010 © myGayTrip.com

De cette croisière 2010, il nous restera beaucoup d’images, quelques unes plus marquantes : le départ du port de Tunis, dans la chaleur étouffante d’une fin de journée orageuse, au son des appels des muezzins, pour la prière du soir. Magique. Ce dernier coucher du soleil, dans les bouches de Bonifacio, entre Sardaigne et Corse. Ou encore, de retour à Marseille, les regards tristes au moment de rendre les clés des cabines. Echanges d’adresses mail et de numéros de téléphone, quelques larmes, et la bulle qui se déchire, le retour à la réalité sur les quais de Marseille.

Et maintenant ? Maintenant place à la croisière 2011. « Plus grand, plus long, plus loin ! » : Stéphane Loiselier a choisi un nouveau bateau. Le Louis Majesty peut accueillir 1200 passagers dans 732 cabines. La croisière durera 10 jours et 9 nuits, il faudra savoir tenir le rythme ! Le bateau appareillera de Marseille le 31 août 2011, pour Malte puis Corfou puis Kotor, Dubrovnik et Split en Croatie, avant Messine en Sicile et le retour à Marseille.


Photo : Après-midi autour de la piscine lors de la croisière gay Attitude 2010 © myGayTrip.com

Déjà 250 cabines vendues pour la croisière 2011 !
« Il y aura encore plus d’artistes. Je vais aussi programmer plus de conférences, car il y a un réel intérêt. Mettre en place un système de partage de cabines qui permettra à tous les célibataires de choisir leur colocataire. Important aussi : embarquer une dizaine de TPE, le traitement post-exposition au VIH. Nous n’en avons jamais eu besoin, mais je pense que ce sera un vrai progrès. ».
Stéphane Loiselier a donc beaucoup de pain sur la planche pour l’année à venir mais il peut être confiant : lors de l’arrivée à Marseille, il avait déjà vendu 250 des 732 cabines de la croisière 2011, dont toutes les suites !


Photo : Coucher de soleil sur Le Bleu de France entre Livourne et Naples © myGayTrip.com

Au pied de la passerelle de débarquement, au retour au port de Marseille, entouré par son équipe, il a embrassé chacun des passagers, un à un, et tout en les remerciant de leur confiance, il leur a répété, inlassablement : « vous êtes mes meilleurs ambassadeurs ». A en croire le taux de satisfaction à la descente du bateau, la Croisière gay Attitude 2011, croisière 100% gay et 100% francophone, troisième du nom, semble partie sous de très bons auspices.

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité