Mars
03
2012

Paradis terrestres
03 Mars 2012
par Laurence Ogiela / TÊTU

Paradis terrestres

L’océan Indien compte parmi les plus belles îles du monde. La Réunion, l’île Maurice et les Seychelles sont des destinations de rêve pour passer l’hiver au chaud. Bonnes nouvelles : 3 heures de décalage seulement, on y parle français et ces îles s’ouvrent au tourisme LGBT.

La Réunion, la plus gay-friendly

Pour qui ?
Éden tropical né d’un volcan, l’île de la Réunion recèle des paysages grandioses et contrastés. Cirques vertigineux, plaines verdoyantes, lagons de rêve : si vous aimez les sensations fortes, vous y trouverez votre bonheur, car c’est le paradis des sportifs. Dans les airs, sur terre ou sur l’eau, vous aurez l’embarras du choix : survol de l’île en parapente ou en hélicoptère, randonnée dans les cirques de Mafate, Salazie et Cilaos, ou sur les laves figées du volcan du Piton de la Fournaise (toujours en activité), ou encore plongée et surf dans les eaux chaudes de l’océan Indien.

Côté plages
La côte ouest de l’île abrite 27 km de plages avec une eau dont la température oscille entre 20 et 26 °C toute l’année. Si l’île a récemment subi plusieurs attaques de requins, les squales n’ont pas découragé les surfeurs autochtones de se jeter à l’eau. On peut admirer ces beaux gosses sur leurs planches sur la plage de sable noir de Saint-Leu. La côte sud, sauvage, abrite la plage de Grande Anse, peu propice à la baignade à cause des courants, mais parfaite pour un pique-nique en compagnie des Réunionnais qui y viennent en famille. Et les plages de l’Hermitage et de Boucan-Canot sont idéales pour parfaire son bronzage.

Reunion Grande Anse Photo12 myGayTrip.com
Barbecue sur la plage de Grande Anse, idéal pour sympathiser avec les Réunionnais © Photo12

Côté gay
Même s’ils ne sont pas très nombreux à la Réunion, les lieux de rencontres gays ont le mérite d’exister. La plage de la Souris Chaude est un lieu de drague bien connu des gays locaux et des naturistes de tous bords, malgré l’interdit municipal. Sinon, l’essentiel de la vie gay est concentré à Saint-Denis, la capitale de l’île. La communauté locale se retrouve au Zanzibar, un bar et restaurant gay-friendly, avant d’aller danser au Boy’s, le club gay de la ville. De nombreux gays aiment aussi sortir à Saint-Pierre, au sud de l’île, aux Shamrock, New Port et Blue Cat. Sur la côte ouest, le Loft à Saint-Gilles est un bar-dance-karaoké fréquenté par la communauté LGBT le week-end.

L’île Maurice, la plus voyage de Pacs

Pour qui ?
Petit paradis posé sur l’océan Indien, l’île est surnommée « la nation arc-en-ciel », en raison de sa population multi-ethnique, aux origines européenne, africaine, asiatique et indienne, extrêmement chaleureuse et accueillante. D’ailleurs le drapeau rappelle beaucoup le rainbow flag, même s’il y manque quelques couleurs. Mais l’île Maurice, c’est surtout la destination touristique incontournable des fashions victims, des people de tous poils et des « honeymooners » hétéros ou gays en voyage de pacs.

Côté plages
L’île Maurice est réputée pour la beauté de ses plages. À juste titre. À l’ouest, celle de Flic-en-Flac fait plus d’un kilomètre et demi de long et on s’y baigne toute l’année. Au nord-ouest, celle de Trou-aux- Biches fait partie des incontournables. Sur la côte est se trouvent les plus beaux hôtels de luxe de l’île comme le Touessrok, le Saint-Géran, le Résidence ou le Prince Maurice : autant dire qu’ils ont bien choisi leurs emplacements sur de longues plages de sable blanc bordant des lagons sublimes.

Ile Maurice Sofitel So Mauritius myGayTrip.com
La plage du Sofitel So Mauritius à Belombre, île Maurice © myGayTrip.com

Côté gay
S’il est difficile, voire impossible, d’y trouver des endroits estampillés gays et gay-friendly, l’île Maurice s’ouvre de plus en plus au tourisme LGBT à la faveur des hôtels de luxe où on accueille volontiers les couples de même sexe. Les couples gays ne posent effectivement pas de problèmes au personnel mauricien, tolérant par nature ou formé pour. La destination attire de plus en plus les gays sud-africains, australiens et européens, et certains lui prédisent même prochainement une ouverture officielle au tourisme gay. Mais, avant de devenir la Ibiza de l’océan Indien, il faudrait que les gays locaux n’aient plus peur d’être identifiés comme tels…

Les Seychelles, les plus spectaculaires

Pour qui ?
En débarquant aux Seychelles, précieux chapelet d’îles posé sur l’océan Indien, on a immédiatement l’impression d’atterrir au paradis. C’est la destination idéale pour fuir le monde, se ressourcer et se retrouver. Et, le must pour roucouler à l’abri des regards, dans ce paradis des amoureux et des robinsons, ce sont les hôtels de luxe conçus autour de villas privées. Soleil toute l’année, accueil chaleureux, plages de sable blanc, palmiers et coco-fesses rebondis : les Seychelles sont « la » destination de rêve pour les amoureux. Il ne reste plus qu’à convaincre votre doudou des îles !

Côté plages
Simplement les plus spectaculaires de l’océan Indien. L’archipel compte 115 îles, dont beaucoup inhabitées et autant de plages à couper le souffle. À Mahé, on aime celle de Beau Vallon ; à La Digue, l’anse Source d’Argent avec son sable fin et ses rochers de granit est probablement l’une des plages les plus belles et les plus célèbres du monde ; à Praslin, l’anse Kerlan ravirait le plus blasé des voyageurs.

Seychelles myGayTrip.com
Anse Lazio, à Praslin, aux Seychelles © John D. Goodman / Zuma / Rea

Côté gay
Peu ou pas de vie gay aux Seychelles. Les habitants sont ouverts, mais c’est une destination de couples avant tout. On y vient en amoureux pour un voyage de noces ou de pacs, d’anniversaire de noces ou de pacs, de confirmation… de noces ou de pacs. Bref, on y vient pour s’aimer sous une étoile ou sur un oreiller !

Voyager gay à...
veuillez choisir un lieu
Publicité
Publicité