Fév
12
2015

La Réunion, escale gay-friendly dans l’océan Indien
12 Fév 2015
par Marc Dedonder

La Réunion, escale gay-friendly dans l’océan Indien

Au nord, la capitale, Saint Denis. Dans le sud, le littoral sauvage et le volcan dont les coulées de lave plongent dans l’océan Indien. A l’ouest, le lagon et les plages touristique, de Saint Paul à l’Etang Salé. Et au centre, les paysages spectaculaires des cirques de Cilaos, Mafate et Salazie.

La Réunion, département et région de France en plein cœur de l’Océan Indien, est située à moins de 200 kilomètres de l’ile Maurice, dont elle partage notamment l’histoire géologique. Mais si elle présente quelques points communs avec sa voisine, la Réunion offre bien plus que le farniente sur ses 40 kilomètres de plages. Avec un sommet à plus de 3000 mètres, un paysage façonné par l’activité volcanique et plus de 200 microclimats, l’île est un paradis pour les fans de sensations fortes et de vacances actives : randonnée, VTT, quad,  canyoning, parapente, plongée, pêche, toutes les activités ou presque sont proposées sur l’île.

Ile de la RéunionEt comparée à ses voisines (Maurice et Seychelles), où l’homosexualité est encore interdite, la Réunion semble être un havre gay-friendly dans cette région du monde, pour les touristes tout du moins. En 2007, le comité régional du tourisme y a lancé une charte d’accueil gay-friendly rassemblant hôteliers, restaurateurs et prestataires de services désireux de s’engager contre la discrimination envers les personnes LGBT. Vous les reconnaitrez facilement à l‘autocollant arc en ciel collé sur leur vitrine.

Au sud donc, le volcan.
Du haut de ses 2600 mètres, le Piton de la Fournaise se pose comme le patron de l’île. Régulièrement en éruption, c’est l’un des volcans les plus actifs du monde. Pour y accéder, une petite route forestière serpente depuis le village du Bourg Murat. Après des paysages bucoliques, la végétation se fait plus rare. A partir de la Plaine des Sables, le paysage devient même lunaire, entre roches noires déchiquetées et sables rouges. Au pied du volcan, vous pourrez vous contenter d’une pause photo, dans un silence admiratif. Ou bien entamer l’ascension, à condition d’avoir de bonnes chaussures, un peu d’eau et de la crème solaire.

la reunion gay
La Plaine des Sables, au pied du Piton de la Fourniase © IRT / Studio Lumière

Un conseil : ne vous laissez pas impressionner par les nuages et le brouillard que vous risquez de devoir traverser au cours de l’ascension en voiture. Un peu plus haut, le volcan peut très bien être parfaitement dégagé !

Prévoyez en tout une bonne journée d’excursion, car après avoir admiré le volcan depuis le centre de l’île, il est recommandé d’observer le résultat de ses colères, de l’autre côté, sur la côte est. Entre Sainte Rose et Saint Philippe se trouve l’enclos naturel dans lequel s’écoule la lave, en direction de l’océan.

La route nationale, entièrement reconstruite après l’éruption de 2007, serpente entre des murs de lave plus ou moins refroidie, sur laquelle la végétation commence déjà à repousser. Au sud de cette zone, au Puits Arabe, la Terre et l’Eau s’affrontent dans un combat titanesque, où l’écume blanche vient se fracasser contre les falaises noires de lave refroidie. Impressionnant.

Ce littoral sauvage s’étend jusqu’à Saint Pierre, capitale du sud de l’ile. C’est ici que se trouve l’un des plus beaux hôtels de l’île, le Palm Hotel & Spa. Situé en aplomb de la plage de Grand Anse, cet établissement 5 étoiles offre une vue spectaculaire sur la plage, peu propice à la baignade, balayée par des vagues et des courants impressionnants, mais idéale pour profiter du soleil ou d’un pique nique ombragé. De la terrasse de l’hôtel, vous aurez peut-être la chance d’observer les baleines, au large, de juin à septembre.

la reunion gay
Grande Anse

A Saint Pierre même se trouve la Villa Belle, tenue depuis 10 ans par Eric et Antonio, 6 chambres d’hôtes gay-friendly luxueuses, lovées au cœur d’un jardin luxuriant de 3 000 m2. Un peu plus haut, Franck et Lionel vous accueillent à Tipalais, leurs chambres d’hôtes et appartements gay-friendly.

Mais l’essentiel de la vie touristique se concentre à l’ouest de l’île, entre Saint Paul et l’Etang Salé, là où la barrière de corail a créé le lagon et 24 kilomètres de plages paradisiaques, dont deux plages appréciées des gays.

la réunion gay
Le lagon de Saint Gilles © IRT / Fatch

A l’Etang Salé d’abord, dans le coin naturiste, le plus éloigné du poste de secours. Mais la principale plage gay est située plus au nord, un peu après Saint Leu. A la plage de la Souris Chaude (dite aussi plage des « cuzo vent »),de grandes herbes et de massifs rochers offrent tranquillité et discrétion. Attention, le naturisme, s’il y est pratiqué, n’est pas autorisé.

A Saint Leu, il vous suffira de lever les yeux pour comprendre que ce spot est le paradis du parapente ! Comme nous l’indique Franck, du club Alizé Parapente,  l’aérologie y est excellente, avec près de 300 jours volables par an.

C'est l’occasion idéale de vous offrir quelques frissons avec un baptême de l’air, en duo avec votre moniteur. Le décollage se fait à 800 mètres d’altitude. Après cette petite décharge d’adrénaline du départ, vous vous retrouverez à tournoyer au dessus du lagon. Sensations garanties, immortalisées par quelques photos spectaculaires.

Saint Gilles concentre elle les activités nautiques. La Réunion est en effet un superbe spot de plongée. La lave y a créé des canyons spectaculaires, recouverts de corail.

Yves, le patron de Bleu Marine, organise des plongées en mer depuis 17 ans : « Pas besoin ni d’aller loin ni d’aller profond pour profiter du spectacle. A peine passé la barrière de corail, les plus belles plongées s’opèrent entre -3 et -25 mètres » nous assure-t-il. Dans une eau entre 23 et 29 degrés tout au long de l’année, avec des conditions techniques et logistiques aussi bonnes qu’en métropole (un caisson de décompression est installé à Saint Pierre), la plongée s’adresse ici à tous, débutants ou confirmés.

la réunion gay

On a beaucoup parlé de requin tigre et de requin bouledogue ces derniers mois. Les fanions rouges flanqués d’une silhouette menaçante de requin qui flottent sur les plages de St Gilles ou du Boucan Canot sont là pour appeler à la vigilance. Mais il est pourtant ici des animaux qui vous réconcilieront avec la faune marine. Sortir en mer est presque la garantie de croiser des dauphins ou des tortues marines. Et de juin à septembre, vous avez toutes les chances de profiter du spectacle magique des baleines à bosses venues mettre bas dans les eaux chaudes de l’océan Indien.

Saint Gilles et l’Hermitage sont aussi l’épicentre de la vie nocturne de l’ouest de l’île. Clubs, bars et restaurants se succèdent le long du lagon. Signalons le Coco Beach, pour ses cocktails ou son gargantuesque barbecue nocturne ou bien O’Casier, un restaurant  gay-friendly où la cuisine traditionnelle fusionne avec l’hémisphère sud.

la réunion gay
Les baleines à bosse viennent mettre bas au large de la Réunion de juin à septembre © IRT / Eric Lamblin

Pour poursuivre la nuit, direction Saint Denis, la capitale, avec le Zanzibar, bar restaurant gay-friendly, ou le seul club gay de l’ile, le Boy’s, les vendredi et samedi soir. A Saint Paul, l’Oxygène Sauna se présente comme un sauna gay-friendly. En dehors de ces établissements, la nuit est assez mixte, à l’image des soirées du New Port's ou du Shamrock, à Saint Pierre.

Si vous voulez embrasser l’île dans  toute sa dimension, alors il vous faudra prendre de la hauteur et opter pour un tour en hélicoptère. En 45 minutes de vol, vous allez traverser l’île de part en part, du lagon jusqu’au volcan, et surtout découvrir le spectacle fascinant des trois cirques nés de l’effondrement des chambres magmatiques du Piton des Neiges, l’ancien volcan de la Réunion, aujourd’hui endormi.

Le cirque de Malafate, d’abord, le plus impressionnant, quasiment isolé du monde, accessible uniquement à pied ou en hélico, avec ses minuscules villages accrochés à flanc de montagne. Un bonheur pour les randonneurs. Le cirque de Cilaos, autre paradis de la randonnée, du canyoning ou du VTT est le plus ensoleillé des trois cirques. Enfin le cirque de Salazie, le plus accessible, le plus luxuriant, avec sa forêt primaire et ses cascades spectaculaires.

La période qui vient de s’ouvrir est la période idéale pour visiter l’île. Novembre marque en effet le début de la haute saison, avec la fin de l’hiver austral. Après Noël démarre la saison cyclonique, plus chaude et plus humide. Mais qu’elle que soit la période, la météo locale oblige à se lever tôt ! Le ciel est souvent clément au petit matin et commence à se charger en milieu de matinée. A retenir pour les activités aériennes ou les excursions en montagne.

la réunion gay
Stupéfiants paysages de l'intérieur de l'île, vus depuis hélicoptère

Autre conseil au passage, quelles que soit les activités que vous souhaitez pratiquer, prévoyez les en début de séjour. En cas de mauvais temps, notamment de gros vent, vous aurez toute latitude pour recaler sauts en parapente, plongées, tour d’hélico ou ballades en mer !

Vous l’aurez compris, dans les airs, sur terre ou sur l’eau, cette destination vous offrira peu de repos. Activités sportives, découvertes de la nature sauvage, vous ne viendrez pas ici pour dorer paisiblement sur un transat mais bien pour profiter pleinement des paysages grandioses et des richesses de l’île. Et ramener quelques savoureux souvenirs en métropole, comme une gousse de vanille ou quelques épices achetées sur un marché, un cari de poulet avalé vite fait au bord de la route ou un punch au coucher de soleil sur la plage de Boucan Canot…

Alors, la Réunion destination gay-friendly ? Selon Stéphane Ducamp, de l’association LGBT Réunion, l’homophobie serait encore forte sur l’île, notamment dans la population créole, où l’homosexualité serait, selon lui, considérée comme une affaire de « zoreilles », autrement dit de métropolitains, touristes ou expatriés. Cet avis n'est cependant pas partagé par tout le monde, et notamment pas par les promoteurs de la charte d'accueil gay-friendly, qui estiment que cette démarche a justement été rendue possible par l'esprit très tolérant de la plupart des acteurs locaux.

L’existence de quelques lieux gays et gay-friendly, les efforts récents des acteurs locaux du tourisme et la volonté de relancer aujourd’hui cette chartre d’accueil gay-friendly sont en tout cas autant d’arguments qui plaident en faveur de la destination et qui doivent vous convaincre, en plus de tous ses autres aouts, de venir découvrir cette terre française des tropiques.

>>> INFOS PRATIQUES LA REUNION


>>> CHARTE GAY-FRIENDLY
Retrouvez la liste des tous les adhérents de la charte d'accueil gay-friendly de la Réunion sur le site officiel de l'office du tourisme de la Réunion

>>> Y ALLER
AIR FRANCE dessert quotidiennement La Réunion au départ d’Orly Ouest. Les vols, d’une durée de 12 heures et effectués à bord d’un Boeing 777-300 ou d’un Boeing 747- 400, ont lieu de nuit. Air France propose 3 niveaux de cabines : Business, Premium Economy et Economy. D’ici à la fin de l’année, toute les cabines Economy seront équipées de vidéos individuelles.

Aller/retour à partir de 900 euros TTC (soumis à conditions). Contact et information : 3654 (0,34 ttc/mn) et www.airfrance.fr

 

>>> CIRCULER

Ada Location Réunion est le spécialiste de la location de voitures à la Réunion et véhicules utilitaires à l'île de la Réunion.
Profitez d'une large gamme de voitures de grandes marques, adaptés à tous les déplacements sur l'île de la Réunion. De la petite citadine au monospace, de la voiture hybride au cabriolet, de la voiture de prestige au 4x4, de nombreux modèles sont disponibles.
Ada Location Reunion, c'est 6 Agences réparties sur toute l’île incluant la location de voiture à l'aéroport Réunion avec l'agence Gillot au sein de l'aéroport Roland Garros.
Tél. : 02 62 21 59 01
De 8H30 à 20H
Email: info@ada-reunion.com

 

>>> SE LOGER

Dans le sud : PALM HOTEL & SPA
50 chambres, 14 suites et 3 lodges pour cet établissement élu meilleur hôtel de la Réunion en 2010 et 2011. Deux restaurants, dont un gastronomique, deux piscines à débordement, un spa de 350 m2.

A partir de 210 euros la nuit. Infos et renseignements : +262 262 56 30 30 et www.palm.re

A Saint Leu : ILOHA SEAVIEW HOTEL
Cet établissement 3 étoiles à l’esprit tropical est parfaitement situé sur le spot de Saint Leu. Hébergement de la chambre standard au bungalow familial à partir de 90 euros la nuit.

Infos et renseignements : +262 262 34 89 89 et www.iloha.fr

A Saint Gilles : BOUCAN CANOT
Situé à l’extrémité nord de la plage de Boucan Canot, cet hôtel 4 étoiles à l’inspiration créole propose 50 chambres avec vue sur l’océan.

Infos et renseignements : +262 262 33 44 44 et www.boucancanot.com

 

Gardons le contact

Instagram Facebook Twitter

Où que vous alliez, n'oubliez pas de nous retrouver sur Instagram, Facebook and Twitter et partagez vos photos de voyage en utilisant le hashtag #ExperienceYourPride. Nous partagerons les meilleures photos avec notre communauté mondiale de voyageurs LGBT! Partagez votre expérience d’hôte ou vos bons plans à propos de votre ville, et tournez une vidéo pour mettre en avant votre logement. Intéressé ? Envoyez nous un email à stories@misterbandb.com et nous vous recontacterons.

Publicité
Publicité